La Havane. Vendredi 31 Décembre 2021. CCN/Bolivarinfos/Françoise Lopez. L’attention portée aux communautés considérées comme vulnérables a constitué une part importante du travail effectué par les autorités en 2021, car, comme l’a déclaré le président cubain Miguel Díaz Canel, “la Révolution commence aussi dans le quartier ».

Sous cette prémisse, des actions transformatrices ont été réalisées tout au long de l’année dans différents quartiers de La Havane. Elles se sont également étendues au reste du territoire national pour améliorer les conditions de vie de ses habitants.

La réparation des espaces de loisirs, des logements et la remise en état des réseaux d’adduction d’eau et routier ont été réalisées avec le soutien des ministères, des entités locales et des organisations de masse telles que la Fédération des Femmes Cubaines et les Comités de Défense de la Révolution,

La contribution de chaque citoyen a été fondamentale dans la transformation de son quartier, car il y passe une grande partie de sa vie et connaît donc bien les problèmes existants. En effet, le leader cubain a souligné que des solutions aux problèmes ont été trouvées avec créativité dans 67 quartiers de la capitale, grâce au travail conjoint des autorités et de la population.

Cette union a permis d’entreprendre plus de 9 500 travaux de réfection et de construction et près de 31 000 actions sociales dans ces domaines.

L’effort déployé a été important, compte tenu des limites imposées par le renforcement du blocus américain et des ressources destinées à faire face au COVID 19. Ainsi, dans 22 de ces communautés, toutes les actions prévues ont été réalisées, même si le travail ne s’arrêtera pas car il est toujours possible de faire mieux.

Mais ce travail intense est allé au-delà de cela. Les transformations n’ont pas seulement été matérielles, il y a eu des cours de formation visant à l’incorporation des jeunes à l’étude et au  travail.

L’attention portée aux personnes âgées, aux personnes handicapées et aux mères ayant trois enfants ou plus de moins de 17 ans a également été renforcée.

Concernant l’amélioration du niveau de vie des citoyens, Díaz Canel a demandé que l’on fasse un meilleur usage des projets communautaires existants et de l’expérience accumulée qui a fait tant de bien aux habitants de divers endroits.

Les étudiants ont joué un rôle important non seulement dans ces initiatives, mais aussi en soutenant le travail dans chaque quartier face à la maladie causée par le nouveau coronavirus. La volonté d’aider de la jeune génération a été mise en évidence dans la réalisation des enquêtes et dans l’attention aux personnes vulnérables à la maladie.

La participation active des organes du pouvoir populaire aux différents niveaux était également cruciale. Les délégués et les députés de la circonscription ont assisté aux travaux en cours.

Ce processus visant à améliorer le bien-être des Cubains se poursuivra en 2022, lorsque de nouvelles actions sont prévues pour revitaliser les quartiers de La Havane et de tout le pays.