Guadeloupe. Covid-19 : prolongations des mesures sanitaires

0
113

Basse-Terre. Capitale. Mercredi 23 décembre 2021. CCN. La situation sanitaire liée à l’épidémie de Covid-19 se dégrade  nouveau après s’être améliorée durant plusieurs semaines. Le nombre de nouvelles contaminations ne se réduit plus et tend même à augmenter au cours des derniers jours.

Aussi, pour limiter au maximum l’évolution de cette pandémie sur le territoire, le préfet de la région Guadeloupe, Alexandre ROCHATTE, prolonge les mesures sanitaires existantes jusqu’au jeudi 6 janvier 2022 inclus :

  •  le port du masque de protection en extérieur est obligatoire pour toute personne âgée de onze ans et plus dans tous les lieux et espaces publics de toutes les communes ;
  •  le port du masque et le passe sanitaire sont obligatoires dans les établissements sportifs couverts, de plein air, les salles de réunions, de spectacles ou à usages multiples qui peuvent accueillir du public sous réserve du respect des règles sanitaires qui leur sont spécifiques ;
  • le port du masque et le passe sanitaire sont obligatoires dans les bars et restaurants qui doivent continuer à respecter les règles sanitaires en vigueur depuis le 13 novembre 2021 ;
  •  la vente à emporter de boissons alcoolisées et la consommation d’alcool sur la voie publique sont interdites ;
  • le transport de matériel destiné à l’organisation d’évènements festifs, notamment les systèmes  de sonorisation de musique amplifiée, est conditionné à la présentation d’un justificatif de la commande d’une prestation réalisée dans un établissement recevant du public régulièrement enregistré ;
  • le port du masque obligatoire dans l’enceinte des établissements de culte pour toute personne de onze ans ou plus, sans que cela ne fasse obstacle à un retrait momentané lorsque des rites le nécessitent. Une distance minimale de 2 mètres ou 2 emplacements est laissée entre chaque personne ou groupe de personnes partageant le même domicile.

    D’autre part, et afin de limiter la propagation de la Covid-19, la durée de validité des tests au départ de certaines destinations a été modifiée tant pour les personnes ayant un schéma vaccinal complet que pour celles qui ne sont pas vaccinées.

    Pour mémoire, toutes les personnes de douze ans et plus, en provenance de la Martinique, de Saint- Barthélémy et de Saint-Martin, ne disposant pas d’un schéma vaccinal complet ou d’un certificat de rétablissement, devront fournir un examen de dépistage RT-PCR de moins de 72 heures ou un test antigénique permettant la détection de la protéine N du SARS-CoV-2 de moins de 48 heures avant le déplacement.