Guadeloupe. Un retour à l’école OUI, mais dans des conditions sécurisées

0
478

Pointe-à-Pitre. Mardi 30 novembre 2021. CCN. Dans cette période particulière de l’histoire de notre pays, la FAPEG tient à rappeler qu’elle souhaite certes que les enfants retrouvent leurs établissements scolaires pour reprendre une scolarité normale mais que cela ne peut se faire sans garantie de sécurité.

A ce jour, nous ne comprenons pas l’obstination de la rectrice à vouloir, à tout prix ouvrir les établissements scolaires : nous réaffirmons que toutes les conditions doivent être remplies pour envisager une reprise c’est-à-dire :

–  la libre circulation des parents pour emmener et récupérer les enfants à l’école,

–  le fonctionnement du transport et de la restauration scolaires,

–  le ravitaillement en carburant pour circuler,

–  le nettoyage des établissements,

–  la continuité des garderies périscolaires,

–  la présence effective des enseignants, du personnel administratif et technique des établissements scolaires sur leur lieu de travail.

Partant de ce principe, la FAPEG considère que toutes les conditions de sécurité ne sont pas réunies pour une reprise NON ECHELONNEE en toute sécurité des élèves de Guadeloupe.

Nous appelons une fois de plus à l’ouverture des négociations afin de trouver une issue favorable pour permettre à nos enfants de retrouver le chemin de l’école.

Nous prenons acte de la détermination de la rectrice et espérons qu’elle mettra la même énergie pour donner plus de moyens à nos enfants et pour discuter de l’école en Guadeloupe et de son adaptation à  la réalité locale.

Le conseil d’administration de la FAPEG

Le 29 NOVEMBRE 2021