Guadeloupe. Nou pa ka lagé woulo pou la valeureuse mobilisation des Travailleurs et du Peuple de Guadeloupe contre le mépris, la dictature et l’arbitraire

0
40

Pointe-à-Pitre. Jeudi 18 novembre 2021. CCN. DEPUIS LE 17 juillet 2021, des milliers de jeunes, de retraités, de salariés, de chômeurs manifestent dans les rues chaque semaine ;

Malgré les interpellations à l’adresse du Président de la République Française, du Premier Ministre, du Ministre de la Santé, des Parlementaires de Guadeloupe, des Elus régionaux et Départementaux ;

Malgré les préavis et les mouvements de grève déclenchés notamment par les pompiers, par les personnels soignants des hôpitaux, des cliniques, par les salariés de la médecine du travail, de l’hôtellerie, des établissements des secteurs de la Petite Enfance et du médico-social, par les enseignants, etc… ;

Malgré les propositions faîtes aux autorités de l’Etat ;

AYEN ou plutôt la seule réponse du gouvernement français: MEPRIS, INTIMIDATION et REPRESSION.

Ainsi ce sont des dizaines de travailleurs qui sont condamnés pour entrave.
Ce sont aussi des arrestations arbitraires, des violences policières, de multiples convocations à la police, à la gendarmerie et au tribunal.

É MAGRÉ TOUSA TRAVAYÈ É PÈP GWADLOUP PA KA LAGÉ.

SÈL SOLISYON : PRAN LARI-LA !

Le fameux schéma vaccinal complet relève d’une escroquerie intellectuelle au point que les autorités sanitaires parlent désormais de « conformité » car il n’y a quasiment personne qui en soit pourvu au CHU notamment. Les dispositions relatives à la vaccination obligatoire et au pass sanitaire ne sont nullement des mesures sanitaires de protection de la santé mais un arsenal d’outils de domination, d’humiliation, domestication des femmes et des hommes.

RÈSPÉKTÈ PÈP GWADLOUP !!!

Face à cette méchanceté à vouloir piké pa fòs les travailleurs qui font part de leurs réticences et de leurs doutes légitimes quant aux effets néfastes de ce produit sur leur être, sur leur vie et celles de leurs enfants ;

Face aux décisions scélérates et criminelles des directions des établissements et entreprises publics et privés, de jeter à la rue plusieurs milliers de travailleurs comme des chiens ;
Face à la détérioration des conditions de vie des familles de Guadeloupe et l’abandon de la jeunesse de notre pays ;

Face à la répression et au mépris ;

LKP Appelle l’ensemble des Salariés, des Retraités, des Chômeurs, des Jeunes à rejoindre les luttes en cours.

LKP Invite tous ceux qui sont épris de justice et de liberté à rejoindre le combat et à participer massivement à toutes les actions menées pour la défense des libertés, pour l’accès aux soins, pour le droit au travail, pour l’amélioration des conditions de vie, pour le droit à la vie… !!