Nicaragua : L’ALBA-TCP condamne l’ingérence des Etats-Unis au Nicaragua

0
323

Managua. Vendredi 12 novembre 2021. CCN/Bolivarinfos/Françoise Lopez. Les pays membres de l’Alliance Bolivarienne pour les Peuples de Notre Amérique – Accord de Commerce des Peuples (ALBA-TCP) ont exprimé jeudi leur rejet des actions interventionnistes du gouvernement des États-Unis (USA) contre le Nicaragua.

Dans un message publié sur son compte Twitter officiel, le secrétaire exécutif de l’ALBA-TCP, Sacha Llorenti, a déclaré que les membres de l’initiative régionale répudiaient les mesures prises par le Gouvernement du président étasunien Joe Biden contre le pays d’Amérique centrale.

Biden a signé mercredi dernier la loi intitulée “Loi visant à renforcer le respect des conditions de la réforme électorale au Nicaragua” (Renacer), qui implique l’adoption de mesures coercitives unilatérales contre le Gouvernement du président Daniel Ortega.

Le président nicaraguayen a été réélu pour la période 2022-2027 avec plus de 75 % des suffrages exprimés lors des élections de dimanche dernier, des résultats qui n’ont pas été reconnus par la Maison Blanche.

Dans son communiqué, l’ALBA-TCP a réaffirmé son rejet de “toutes les mesures coercitives unilatérales qui violent le droit international contre des États souverains.

Il a fait valoir que les sanctions affectent la capacité de répondre aux menaces et aux défis contemporains, tels que la pandémie de Covid-19, et qu’elles nuisent à la population.

“L’Alliance réitère sa solidarité et son soutien au peuple et au Gouvernement de réconciliation et d’unité nationale de la République du Nicaragua”, souligne le communiqué.

traduction Appel corrigée par Françoise Lopez pour Bolivar Infos