France. Le député Max Mathiasin vote CONTRE la loi « Vigilance sanitaire »

0
362

Paris. Mercredi  3 novembre 2021. CCN. Max Mathiasin vote CONTRE le projet de loi « Vigilance sanitaire » qui reporte au 31 juillet 2022 la possibilité d’imposer le passe sanitaire et de déclarer l’état d’urgence sanitaire sur tout ou partie du territoire français (au lieu du 15 novembre 2021).

Le député Mathiasin juge ce report inadmissible.

Le rôle du Parlement est de légiférer et de contrôler l’action du Gouvernement. Laisser au Gouvernement la possibilité de soumettre la population au passe sanitaire et à l’état d’urgence sanitaire pendant plus de huit mois, sans aucun contrôle du Parlement durant toute cette période, bafoue l’essence même de la représentation nationale.

La population ne souhaite pas vivre dans un état d’urgence permanent, elle ne souhaite pas subir, pendant des mois, un état d’exception et des privations de libertés.

Si, en raison des élections présidentielle et législatives des mois d’avril et juin 2022, la session ordinaire du Parlement se termine le 28 février prochain, rien ne s’oppose à une convocation du Parlement en session extraordinaire jusqu’au mois de juin 2022 pour débattre d’un nouveau projet de loi, au cas où la situation sanitaire l’exigerait.

Faire fi des parlementaires alors qu’aucun impératif juridique ou sanitaire n’impose une telle mesure, les empêcher de continuer à faire leur travail d’élus alors qu’ils débattent depuis maintenant vingt mois sur tous les textes relatifs à l’état d’urgence sanitaire, s’apparente à un déni de démocratie.