La Bolivie et le Pérou signent des accords commerciaux

0
364

La Paz. Lundi 1 novembre 2021. CCN/Bolivarinfos/Françoise Lopez/(RHC)- La Bolivie et le Pérou ont signé cette fin de semaine à La Paz des accords de coopération et de commerce en présence de leurs présidents respectifs Luis Arce et Pedro Castillo.

«Nous avons signé d’importants accords bilatéraux, à la suite de la réunion présidentielle et de la VIe réunion du cabinet ministériel binational Bolivie-Pérou. Ces engagements font partie d’un plan d’action jusqu’en 2022», a déclaré Luis Arce sur Twitter.

Les 10 documents signés ont trait entre autres à la préservation du lac Titicaca, à la commercialisation du gaz bolivien au Pérou et à l’intégration énergétique, par l’interconnexion des gazoducs.

«Penser au Pérou, c’est nous relier à l’océan Pacifique, c’est projeter et développer notre commerce par le port d’Ilo, c’est travailler ensemble sur les communications de cinquième génération», a déclaré le président bolivien, résumant certains des sujets abordés lors de la réunion.

Le plan d’action 2021-2022 établit des programmes et des objectifs à mettre en œuvre immédiatement dans des domaines tels que le transit transfrontalier des biens et des personnes, la création d’une zone économique élargie, la santé et les infrastructures, a expliqué Luis Arce.

Pour sa part, le chef d’État péruvien a souligné que les accords «permettront de continuer à avancer dans le renforcement et l’approfondissement» de la relation bilatérale, «en mettant particulièrement l’accent sur l’amélioration des conditions de vie de la population».

Il a déclaré que le renforcement des relations commerciales et touristiques, la facilitation du transit des personnes, des biens et des services, l’éducation, la lutte commune contre le trafic de drogue, l’exploitation minière illégale et la contrebande, sont des engagements permanents qui reflètent les liens forts et uniques entre ces deux nations voisines.

Le président bolivien, Luis Arce, a décoré son homologue péruvien, de la distinction «Condor des Andes» au grade de Grand Collier, pour son travail dynamique et remarquable et pour l’affection exprimée au peuple bolivien.

Source: Prensa Latina