Guadeloupe. #OBLIGATION VACCINALE L’ARS réagit à la prise de position du conseil de surveillance de l’hôpital Maurice SELBONNE

0
546

Gourbeyre. Jeudi 28 octobre 2021. CCN. L’ARS a pris connaissance par la voie des me?dias et par l’e?tablissement que le conseil de surveillance et son pre?sident avaient pris une motion visant a? surseoir aux de?cisions de suspensions des professionnels de sante? n’e?tant pas en conformite? avec l’obligation vaccinale. Il appelle e?galement a? la mise en œuvre en douceur de la mise en conformite? a? la loi, tout en sollicitant une me?diation.

L’ARS rappelle que le conseil de surveillance ne peut pas prendre de telles motions demandant a? la directrice d’e?tablissement de contrevenir a? loi et la mettre ainsi en difficulte?. La directrice d’e?tablissement doit donc mettre en œuvre l’obligation vaccinale de fac?on progressive et avec discernement, comme pre?conise? par le ministre des solidarite?s et de la sante?. Il a aussi e?te? rappele? par le ministre que la notion de me?diation ne vise aucunement a? ne pas appliquer l’obligation vaccinale, qui garantit notamment la protection des patients, mais bien de faire en sorte que cela se passe avec discernement.

A ce jour, la progression de la vaccination des professionnels de sante? sur notre territoire est importante. Les e?changes re?guliers avec les acteurs concerne?s, ont permis de faire progresser le taux de vaccination global de 53 a? 73%. Ce travail engage? ne peut pas e?tre compromis car il en va de la sante? et de la se?curite? des guadeloupe?ens et guadeloupe?ennes.

La situation en Guadeloupe ne peut e?tre compare?e a? celles d’autres territoires et e?tant donne?e l’e?volution favorable ne ne?cessite pas de me?diation.