Guadeloupe. Semaine de sensibilisation aux sangs rares du 15 au 21 novembre 2021

0
555

Pointe-à-Pitre. Samedi 16 octobre 2021. CCN. Comme vous le savez, l’autosuffisance en produits sanguins est le défi quotidien de l’Etablissement Français du Sang. Partout sur le territoire, un patient, s’il a besoin d’une transfusion, doit être soigné grâce à un produit adapté à son groupe sanguin.

Nous sommes un pays riche de sa diversité, nous avons besoin de dons de sang en cohérence avec la diversité de notre pays pour soigner tous les malades quels qu’ils soient.

En France, l’autosuffisance qualitative est donc un enjeu majeur de santé publique. Pour exemple, les patients drépanocytaires qui ont besoin de sang provenant de donneurs d’origine afro-caribéenne.

A ce jour, nous n’avons pas assez de donneurs de sangs d’origine ou ayant des ancêtres originaires d’Afrique ou des Antilles pour permettre de couvrir tous les besoins des malades aux mêmes caractéristiques sanguines.

Pour sensibiliser la population à cette problématique, l’EFS  lance « La semaine de sensibilisation aux sangs rares », du 15 au 21 novembre 2021.

Tout au long de cette semaine, des collectes de sang seront organisées avec des partenaires ciblés (associations communautaires, culturels, de lutte contre la drépanocytose…).

L’EFS en un coup d’oeil

L’EFS, service public de la transfusion sanguine en France

Depuis le 1er janvier 2000, l’EFS est l’opérateur civil unique de la transfusion en France, sous la tutelle du ministère des Solidarités et de la Santé. Fondé autour d’un modèle éthique du don de sang (bénévolat, absence de profit), sa mission est d’assurer l’autosuffisance en produits sanguins sur l’ensemble du territoire, et participer ainsi à soigner chaque année 1 million de patients.

13 établissements de transfusion sanguine
+ de 112 sites de prélèvement
40 000 collectes mobiles chaque année
1 500 établissements de santé approvisionnés 1 million de malades soignés par an

Les sangs rares, qu’est ce que c’est ?

Qu’est ce qu’un Groupe sanguin rare ?

On parle de sang rare quand moins de 4 personnes sur 1000 le possèdent !

Les groupes sanguins ne se résument pas au système A, B, O et au groupe rhésus (+ ou -) : leur diversité est plus importante

Certains sangs sont considérés comme rares selon le pays où l’on se situe (exemple : le Rhésus – est considéré comme rare en Chine)

Pourquoi la diversité des donneurs est-elle importante ?

La diversité des donneurs est essentielle afin de soigner efficacement les malades en leur transfusant un sang qui présent des caractéristiques au plus proche de leurs et éviter de graves problèmes (rejet de transfusion…)

Afrique, Océan Indien, Antilles : Les donneurs originaires ou ayant des ancêtres originaires de ces zones géographiques sont particulièrement recherchés pour la transfusion des malades disposant des mêmes caractéristiques sanguines. La transfusion est nécessaire pour de nombreux patients, notamment pour ceux atteints de la drépanocytose. 

La semaine de sensibilisation aux sangs rares : Pourquoi ?

du 15 au 21 novembre 2021

Pourquoi un temps fort d’une semaine ?

Afin de faire connaitre la problématique des sangs rares plus largement auprès de tous nos publics et ainsi donner à voir les enjeux liés à la diversité des donneurs.

Quels sont les objectifs ?

Informer et sensibiliser le grand public et les donneurs aux problématiques liées aux sangs rares / Recruter et fidéliser les donneurs de sangs rares permettant ainsi d’atteindre l’autosuffisance qualitative pour toujours mieux soigner les patients / Mobiliser des relais de l’information : partenaires institutionnels et associatifs, donneurs …

Quelles actions seront déployées ?

Un dispositif spécifique en collecte (signalétique dédiée, animations en lien avec nos partenaires, outils remis aux donneurs…), une stratégie relations de presse d’ampleur au niveau national et régional, des actions digitales nombreuses, et un relai de l’information par nos partenaires.