Martinique. Procès historique des crimes contre l’Humanité commis par l’État français, ce 11 et 12 octobre 2021

0
549

Fort-de-France. Mardi 5 octobre 2021. CCN. Nous ne sommes plus qu’à deux semaines du PROCÈS HISTORIQUE DES RÉPARATIONS DES CRIMES COMMIS PAR L’ÉTAT FRANÇAIS CONTRE LES AFRICAINS DÉPORTÉS ET MIS EN ESCLAVAGE AUX AMÉRIQUES, qui se tiendra les 11 et 12 octobre prochains à la Cour d’appel de Martinique.

En 2005, le MIR (Mouvement Internationale pour les Réparations) et le CONSEIL MONDIAL DE LA DISPORA PANAFRICAINE, sur le fondement de la loi TAUBIRA, ont attrait l’État Français devant le Tribunal Judiciaire de FORT DE FRANCE afin d’obtenir REPARATIONS DES CRIMES CONTRE L’HUMANITE que constituent La Traite Négrière et l’Esclavage.

Un certain nombre de Martiniquais s’est joint à cette action.

Grâce à la persévérance et la pugnacité de nos avocats qui ont su relever toutes les contradictions dans les décisions des juridictions françaises, le MIR a saisi la Cour Européenne des Droits de l’homme qui a déclaré recevable sa demande tendant à voir condamner la France pour non-respect des droits que nous tenons de la loi TAUBIRA,

Aussi, nous attendons la décision de la CEDH dans ce premier dossier.

Dans l’intervalle, le MIR et un nombre d’afro descendants ont introduit la même demande devant le tribunal judiciaire de Fort de France et l’affaire sera examinée par la Cour d’Appel de ce chef-lieu les 11 et 12 octobre 2021.

Cette prochaine audience revêt une importance capitale pour les afro descendants, dès lors que la Cour d’Appel devrait tenir compte de la position de la CEDH.

Ainsi, à la demande du Président du MIR au Garde des Sceaux, le président de la Cour d’Appel a accepté que ce procès se tiennent sur 2 jours et qu’il soit filmé pour une plus grande audience.

Une quinzaine d’avocats venant de Guadeloupe, Guyane, Afrique et France feront le déplacement pour plaider ce dossier, ainsi que d’éminentes personnalités qui prendront part à ce moment historique.

Compte tenu des mesures prises par rapport à la crise sanitaire, seules 20 personnes pourront participer aux 2 jours d’audience. Aucun écran ne sera installé à l’extérieur.

Pour porter votre soutien aux actions du MIR, nous vous invitons les 11 et 12 octobre prochains devant la Cour d’appel de Fort-de-France lors des 2 jours d’audience (28 rue Victor Schoelcher, 97200 FORT DE FRANCE).

Cet événement générera des frais importants pour notre mouvement.
Aussi, c’est pourquoi le MIR vous demande de le soutenir financièrement et de relayer la tenue de ce procès historique et ses enjeux quel que soit le lieu de votre résidence.

Vous pourrez faire un don en nous envoyant un chèque à l’ordre du Mouvement International pour les Réparations à l’adresse : 84 c rue de Sainte Lucie 97200 FORT-DE-FRANCE ou en faisant un virement sur le compte du MIR (Le RIB vous sera communiqué suite à votre demande par mail).

Veuillez agréer, chers membres et sympathisant (e) s, nos respectueuses salutations.

Garcin MALSA
Président du Mouvement International pour les Réparations

page2image29006336

Cliquez sur ce lien pour accéder à une vidéo de présentation de ce procès https://www.youtube.com/watch?v=ytf5LSQTiI4