Guadeloupe. Condoléances à Lucette Michaux Chevry décédée jeudi 9 Septembre 2021

0
685

Basse-Terre-Capitale. Vendredi 10 septembre 2021. CCN. C’est avec une vive émotion que la Guadeloupe apprend le décès de Lucette Michaux Chevry qui fut conseillère générale de la Guadeloupe (élue dans le canton de Saint-Claude puis le canton de Gourbeyre) de 1976 à 1994 et présidente du conseil général de 1982 à 1985. Élue députée lors des élections législatives de 1986, elle n’exerça pas ce mandat, étant nommée Secrétaire d’Etat chargée de la Francophonie du Gouvernement Chirac II, du 20 mars 1986 au 10 mai 1988. Elle devient ensuite présidente du conseil régional de la Guadeloupe en 1992 puis ministre déléguée auprès du ministre des affaires étrangères, chargée de l’Action Humanitaire et des Droits de l’Homme du Gouvernement Edouard Balladur, du 29 mars 1993 au 16 mai 1995. Elle est élue sénatrice de la Guadeloupe le 24 septembre 1995 puis réélue le 26 septembre 2004. Au sénat, elle est membre de le commission de Affaires Étrangères, de La Défense et des Forces Armées, du Groupe Français de l’Union Interparlementaire (IUP) et du comité directeur du Fonds pour l’emploi dans les départements d’Outre-mer et la collectivité territoriale. LMC était âgée de 92 ans. De nombreux témoignages lui sont adressés ainsi qu’à sa famille. CCN adresse ses condoléances à sa famille et ses proches.

Hommage à la mémoire de Lucette MICHAUX-CHEVRY

C’est avec beaucoup d’émotions que Thierry ABELLI, Président de la Communauté d’Agglomération Grand Sud Caraïbe, a appris, le décès de Lucette MICHAUX-CHEVRY.
LMC, Gran Madanm la s’en est allée.
Celle qui fut ministre, secrétaire d’Etat, sénatrice, députée, présidente du conseil général et du conseil régional, présidente de communauté d’agglomération, maire du chef lieu et de Gourbeyre aura marqué de son empreinte la vie politique guadeloupéenne tant par son charisme que par ses prises de position.
La Guadeloupe perd aujourd’hui une grande figure politique qui ne laissait personne indifférent.
Au nom de la Communauté d’Agglomération Grand Sud Caraïbe et en son nom propre Thierry ABELLI adresse ses sincères condoléances et sa sympathie à sa fille Marie-Luce PENCHARD, Vice-Présidente de la CAGSC, son fils Octave, sa famille et ses proches.

Thierry ABELLI

Président de la CAGSC.

Logo du conseil départementalLucette MICHAUX-CHEVRY, une figure guadeloupéenne incontournable

Le président du conseil Départemental, Guy LOSBAR, a appris avec une immense tristesse le décès de Madame Lucette MICHAUX-CHEVRY à l’âge de 92 ans.
Secrétaire d’Etat, Députée , Ministre, Présidente du Département puis de la Région Guadeloupe, Sénatrice mais également Maire de Gourbeyre puis de Basse-Terre, et enfin, présidente de la communauté d’agglomération Grand Sud Caraibe, Lucette MICHAUX-CHEVRY a consacré sa vie publique à la transformation de notre archipel.
Personnalité forte du paysage politique local et national, elle ne laissait personne indifférent et a su marquer par sa vision et son amour de la Guadeloupe, l’histoire politique française.
Elle était de tous les combats et a notamment su défendre, avec ferveur, la question de la domiciliation du pouvoir local au sein de nos institutions.
Lucette MICHAUX-CHEVRY était l’incarnation de l’audace, de la force et du leadership en politique, et a su ouvrir la voie à une féminisation du pouvoir à tous les niveaux.
Le président Guy LOSBAR ne doute aucunement que les guadeloupéens sauront lui rendre un hommage à la hauteur de sa stature et de l’amour indéfectible qu’elle vouait à son pays.
En son nom personnel et au nom de l’assemblée départementale, le président Guy LOSBAR présente ses sincères condoléances à son amie, sa fille Marie-Luce PENCHARD, ainsi qu’à sa famille et à ses proches.

Region GuadeloupeDécès de Lucette Michaux-Chevry. La Guadeloupe perd un poto-mitan

C’est avec beaucoup d’émotion et une grande tristesse que le Président de Région, Ary CHALUS, a appris le décès de Lucette MICHAUX-CHEVRY.
Ancienne Présidente de Région de 1992 à 2004, Secrétaire d’Etat, Députée, Ministre, Présidente du Département, Sénatrice mais également Maire de Gourbeyre puis de Basse-Terre, et enfin, Présidente de la communauté d’agglomération Grand Sud Caraibe.
Madame MICHAUX-CHEVRY faisait partie de ces êtres exceptionnels, que l’on s’imagine éternels, tant le charisme de sa personnalité inspirait le respect.
Gran Madanm-la, comme certains aimaient la surnommer avec affection, incarnait cette force, et le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle ne laissait personne indifférent.
Pétrie de la chose politique, bâtisseur, elle n’aura eu de cesse d’œuvrer et de rester dévouée à son pays, la Guadeloupe.
Elle a fait de la Guadeloupe son objectif et a milité pour la domiciliation du pouvoir local, lors de la signature de la Déclaration de Basse-Terre en 1999, aux côtés du Martiniquais Alfred Marie-Jeanne et du Guyannais Antoine Karam.
Le président de Région rend hommage à son immense parcours, jalonné d’actions visionnaires et de rencontres éminentes, permettant de faire connaître notre archipel bien au-delà de ses frontières.
Lors de son retrait de la vie politique en 2019, on s’interrogeait sur la pérennité de l’héritage qu’elle laissait à la nouvelle génération, à qui elle a inculqué cet amour du pays pour lequel elle s’est tant donné.
Au nom de l’équipe régionale et en son nom propre, Ary CHALUS présente ses sincères condoléances à son fils, à ses proches, et assure à sa fille, Marie-Luce PENCHARD, de sa compassion et de son soutien en ce douloureux moment.

Décès de Madame Lucette Michaux-Chevry

Alexandre Rochatte, préfet de la région Guadeloupe présente ses sincères condoléances à la famille et aux proches de Madame Lucette Michaux-Chevry, ancienne ministre et grande figure de la vie politique française.
Elle aura servi durant 50 ans la population guadeloupéenne, ultramarine et hexagonale en étant successivement maire de Basse-terre, présidente de la communauté d’agglomération Grand Sud Caraïbes, présidente de département, présidente de région, députée puis sénatrice mais aussi secrétaire d’État auprès du Premier Ministre Jacques Chirac, chargée de la Francophonie, puis ministre déléguée chargée de l’Action chargée de l’Action humanitaire et des Droits de l’Homme.
Le préfet de la région Guadeloupe s’associe à la douleur ressentie par les guadeloupéennes et les guadeloupéens et plus particulièrement par Madame Marie-Luce Penchard, sa fille et ancienne ministre des Outre-mer.

Députe Helene Vainqueur Christophe« suite à l’annonce du décès de Lucette MICHAUX-CHEVRY»

J’apprends avec émotion que Madame Lucette Michaux-Chevry s’en est allée.
Mes premières pensées vont naturellement à sa famille, ses proches, ses amis et camarades politiques.
La Guadeloupe perd une personnalité d’une immense envergure, reconnue et respectée à tous échelons de la vie publique.
Forte de ses convictions, Lucette Michaux-Chevry aura été cette femme guadeloupéenne, cette pionnière, qui a choisi fermement de consacrer la plus grande partie de son existence à l’exercice du pouvoir politique.
La 4e circonscription, perd une figure éminemment emblématique.
Au-delà de nos divergences politiques, je salue le parcours et l’engagement de cette femme d’exception.
En cette triste circonstance, je présente à sa famille et notamment sa fille Marie-Luce Penchard, mes condoléances et leur assure, de mon soutien le plus total, face à cette douloureuse épreuve.
A Paris, le 10 septembre 2021
Hélène VAINQUEUR-CHRISTOPHE

SENATEUR DE GUADELOUPEDÉCÈS DE LUCETTE MICHAUX-CHEVRY, FIGURE DE LA POLITIQUE EN GUADELOUPE

C’est avec une vive émotion que le Sénateur Dominique THEOPHILE a appris le décès de Madame Lucette MICHAUX-CHEVRY.
Figure emblématique de la politique en Guadeloupe, femme d’exception, Lucette MICHAUX-CHEVRY a marqué plusieurs générations de femmes et d’hommes politiques.
Le Sénateur retient le caractère d’une femme au franc-parler, son amour pour le pays ainsi que sa détermination à œuvrer et à représenter la Guadeloupe à travers les différentes fonctions occupées.
L’histoire retiendra aussi la déclaration de Basse-Terre du 1er décembre 1999, émanant des présidents des conseils régionaux de Guadeloupe, Martinique et Guyane – à l’époque respectivement Lucette MICHAUX-CHEVRY, Alfred MARIE-JEANNE et Antoine KARAM – faisant apparaître au grand jour le désir des élus de voir le statut de département et région d’Outre-mer, issu des lois Defferre, évoluer vers davantage d’autonomie.
Le Sénateur THEOPHILE rend hommage à son parcours admirable et adresse à sa famille et à ses proches, ses plus sincères condoléances.

Dominique Théophile

SENATEUR DE GUADELOUPE

Le Député de la Guadeloupe, Max Mathiasin fait part de sa tristesse suite au décès de Lucette Michaux-Chevry

Le député Max Mathiasin s’incline avec respect devant la mémoire de Lucette Michaux-Chevry, personnalité émérite de la vie politique Guadeloupéenne.
Max Mathiasin salue l’œuvre politique immense qu’elle a accomplie au service de la Guadeloupe et de la République.
Elle a su marquer les consciences par son énergie, son dynamisme et son travail pour la promotion de notre pays.
Lucette Michaux-Chevry était toute à la fois, un caractère bien trempé, une intellectuelle et une femme du peuple. En un mot : une personnalité d’exception.
Le Député Max Mathiasin s’associe à la douleur de sa famille, de ses proches et tous ceux, nombreux, à qui elle va manquer.

Condoléances du Président Daniel Gibbs

« Nous apprenons avec une grande émotion le décès de Madame Lucette Michaud-Chevry, une femme politique hors pair, et une personnalité d’exception au service de la Guadeloupe.

J’adresse mes plus sincères condoléances à sa famille et ses proches, au nom de la Collectivité de Saint-Martin et des Saint-Martinois, avec une pensée particulière pour sa fille, Marie-Luce Penchard.

Dotée d’un sens politique légendaire, d’un grand charisme et d’un amour inconditionnel pour l’archipel de la Guadeloupe, madame Michaud-Chevry a bâti une carrière politique exceptionnelle à travers les décennies en occupant des postes importants, jusqu’aux plus hautes fonctions de l’Etat en 1986 et en 1993. Elle est à l’origine de nombreuses réalisations et a incarné, pour la jeune génération ultra-marine, une identité combative.

J’ai, pour ma part, été marqué par sa forte personnalité, son élégance et sa force de persuasion.

Prônant le « courage politique au service du développement » comme elle l’exprimait dans la « Déclaration de Basse-Terre » en 1999, Madame Michaud-Chevry a marqué l’histoire des Antilles en général et de la Guadeloupe en particulier.

Nous lui rendons hommage, avec le plus grand respect et une admiration sincère. ».

Daniel GIBBS