Guadeloupe. Politique. Cédric Cornet maire du Gosier mis en minorité par sa majorité !

0
3025

Gosier. jeudi 5 août 2021. CCN. Ce n’est pas encore un cyclone, mais ça y ressemble. C’est en tout cas une vraie déferlante qui s’est abattue ce jeudi soir sur Cédric Cornet, le maire du  Gosier. Le chef d’édilité, aussi président de la CARL, a dû au cours d’un conseil municipal, très attendu, et ce pendant près de 3 heures affronter la colère jamais contenue des  membres de sa propre majorité.

2  jeunes élues, Nanouchka Louis,  Wennie Molia et un  homme  Jules Fraire, ont  pris la main et réussi à “bloquer” la majorité de 17 points prévus à l’ordre du jour pour s’appesantir sur le 14ème : la délibération fixant le montant des indemnités de fonction des adjoints et des conseillers  municipaux.

Cette question des indemnités est depuis plusieurs semaines le point de rupture,  d’achoppement, de conflits, d’implosion entre C. Cornet et les ¾ de sa majorité. Cette fronde interne qu’on dit initiée  à l’origine par Liliane Montout, l’une des ex  très proches de  C. Cornet  a donc  débouché sur cette mise en minorité du maire.

En fait, C. Cornet, qui avait annoncé lors de son élection, urbi et orbi,  être partisan du bénévolat pour les fonctions occupées s’est vu depuis quelques mois  accusé – à tort ou à raison – par ses adjoints de “trop percevoir”.

Des chiffres astronomiques parfois, sans rapport réel avec les émoluments d’un élu ;  même cumulard de plusieurs mandats ; ont circulé sur les réseaux. N’ayant jamais été publiquement démentis, ils continuent à faire de C. Cornet ; le maire qui serait le mieux payé en Guadeloupe.

Une lettre ouverte  signée par 17 élus de sa majorité a aussi été publiée. Il était demandé avec insistance au maire de démentir les graves soupçons mettant en cause sa moralité. La réponse de Cornet n’est pas venue.

On le voit bien, le CM de ce 5 août ne pouvait être que houleux ; Au final les adjoints en colère ont voté une motion contre l’avis du maire ciblant un retrait de ses délégations. Dans la  foulée, le contrat de son Dir cab Edwin Laupen, a été totalement remis en cause.

Cedric Cornet est désormais en grande difficulté, comme bon nombre de ces nouveaux maires de la fournée 2020…

DZ.