Guadeloupe. La réhabilitation de la station de pompage de l’Espérance à Morne-À-L’eau, à l’ordre du jour de la commission permanente

0
352

Basse-Terre. Capitale. Lundi 2 aout 2021. CCN. Les membres de la commission permanente se sont réunis pour la première fois le vendredi 30 juillet 2021 à l’espace régional du Raizet, afin de délibérer sur plusieurs sujets d’actualités dont le Plan de relance, l’eau, l’innovation ainsi que la culture.

Au cours de cette réunion, les élus ont notamment approuvé le réaménagement de 100 points d’arrêts de bus pour les personnes à mobilité réduite ainsi que l’accompagnement des pêcheurs pour la modernisation de leur équipement et la structuration des entreprises de pêche et d’aquaculture.

Eau, innovation, culture : cinq projets adoptés dans le cadre du Plan de relance

La réhabilitation de la station de pompage de l’Espérance à Morne-À-L’eau pour mieux desservir les villes de Sainte-Anne, Saint-François et La Désirade.
Depuis 2016, l’intervention de la Région dans le domaine de l’eau s’articule autour de plusieurs types d’actions, dont la maîtrise d’ouvrage de travaux structurants.

La station de pompage de l’Espérance située à Morne-À-L’eau permet de transférer l’eau brute du réseau d’irrigation vers l’usine de traitement d’eau potable de Deshauteurs, à Sainte-Anne.
Cette opération de réhabilitation doit permettre de sécuriser l’alimentation en eau brute de l’usine de Deshauteurs, qui dessert en eau potable les communes de Sainte- Anne, Saint-François et La Désirade. Des travaux complémentaires seront engagés pour améliorer et pérenniser le fonctionnement de cette station de pompage, notamment le renouvellement des moteurs des pompes, leur automatisation, la reprise du génie civil de la station ainsi que son alimentation électrique.

Les élus membres de la commission permanente ont approuvé à l’unanimité la réalisation par la Région de l’opération « Réhabilitation de la station de pompage de l’Espérance » avec l’accord et pour le compte du SIAEAG.

La Réhabilitation des réseaux d’eau

A côté du Plan d’Actions Prioritaires (PAP), la Région s’est engagée à effectuer des travaux de réhabilitation des réseaux et des branchements. Cette opération, qui rentre dans sa 3e année et dont les travaux débuteront au 4e trimestre 2021, a pour objectif de poursuivre la réhabilitation accélérée du réseau, son équipement en matériels de débitmètrie et de régulation de pression en vue de contribuer, en complément du PAP, à la fin des tours d’eau et au prolongement de la durée de vie du réseau.

Mise en place de l’Avance remboursable innovation pour développer le tissu économique

L’Avance remboursable innovation (ARI) est un dispositif destiné aux start-up non cotées et ayant au minimum un an d’activité et un premier bilan.
Le dispositif, inscrit au Plan de Relance pour la Guadeloupe se fonde sur la mobilisation des fonds européens du programme REACT-EU à hauteur de 2M€ sur 2 ans. La collectivité entend ainsi soutenir l’innovation, facteur de dynamisme du tissu économique de la Guadeloupe et encourager à l’entrepreneuriat innovant, afin d’attirer des jeunes à hauts potentiels, à œuvrer à l’émergence de projets innovants.

190 000 euros pour soutenir les festivals

Dans le cadre du plan de relance, les élus membres de la commission permanente ont voté à l’unanimité une subvention de 190 000 euros pour soutenir les festivals, à travers la mise en œuvre d’une stratégie de soutien. L’objectif étant d’étudier leur modèle économique et de proposer des pistes pour les aider à repartir.

A l’issue de cette étude d’une durée de 3 mois pour sa phase de diagnostic et de préconisation, un accompagnement des festivals identifiés sera mis en œuvre sous forme de subvention pour l’année 2021.

Acquisition de la maison Akajaklyn pour créer un Centre Régional de Musiques et Danses Traditionnelles

Envisagé dès 2017, le projet d’acquisition de la maison créole des époux Thôle trouve son aboutissement dans le cadre du plan de relance.
Au moyen de cette acquisition, la collectivité envisage de créer un Centre Régional de Musiques et Danses Traditionnelles (CRMDT) qui aura pour mission de promouvoir et diffuser les expressions traditionnelles de danses et de musiques tout en les intégrant aux expressions contemporaines. Avec ces espaces d’exposition, la maison AKAJAKLYN deviendrait un centre de pratique culturel et artistique avec des axes de développement multiples.

Avec cette acquisition, l’idée de l’équipe régionale est de mettre en place une politique culturelle mémorielle autour du Macte et de l’habitation La Grivelière.

Mise en accessibilité de 100 points d’arrêts de bus sur le réseau routier

Dans le cadre de sa compétence en matière d’aménagement du territoire et en tant qu’autorité organisatrice de la mobilité, la Région Guadeloupe entreprend de mettre en accessibilité l’ensemble des points d’arrêts de bus implantés sur le réseau routier.
L’ambition portée par la collectivité régionale est de garantir un accès des arrêts de bus à tous et singulièrement aux personnes à mobilité réduite, favorisant ainsi l’autonomie de déplacement à tous les usagers.

Sur les près de 830 points d’arrêts aménagés sur le réseau routier principal parmi lesquels 154 ont déjà fait l’objet d’un diagnostic, 100 points d’arrêt situés sur le réseau routier national et départemental seront traités au titre de cette première opération.

Plus de 182 000 euros pour le développement de la pêche professionnelle, l’aide à l’emploi de matelot et la structuration des entreprises de pêche et d’aquaculture

Depuis 2016, l’équipe régionale a déployé plusieurs dispositifs de financement régionaux pour accompagner la structuration de la pêche et de l’aquaculture.
Les élus membres de la commission permanente ont voté à l’unanimité une aide régionale de plus de 182 000 euros correspondant :

– au développement de la pêche (175 878 euros)

– à la structuration des entreprises de pêche et d’aquaculture (4 400 euros)

– à l’emploi des matelots (2 000 euros)

Ces aides permettront aux professionnels de la pêche et de l’aquaculture de moderniser leur unité de pêche, acquérir du nouveau matériel et à structurer leur entreprise.