Haiti. Le président haïtien Jovenel Moïse est mort lors d’une attaque en Haïti

0
268

Port-au-Prince. Samedi 10 juillet 2021. CCN. Le Président de la République d’Haïti Jovenel Moïse a été assassiné le 7 juillet 2021, lors d’une attaque contre lui et son épouse Martine Marie Étienne Moïse à l’intérieur de leur domicile. Le président haïtien Jovenel Moïse a été assassiné mercredi dans une attaque « hautement coordonnée ». La première dame du pays, Martine Marie Étienne Moïse, a été blessée et dans un état critique.

Je tiens à vous rappeler que le président Jovenel a été élu président le 7 février 2017 et que son mandat se terminerait le 7 février 2022. Malheureusement, le président n’a pas profité du reste de son mandat jusqu’à ce qu’il passe le pouvoir à un nouveau président, qui devait être élu le 7 février 2022.
Selon le chef de la police haïtienne Léon Charles, les assassins du président Jonevel sont des Colombiens, des Vénézuéliens et deux Haïtiens américains. Après l’assassinat du président Jovenel, tous les Haïtiens à travers le monde ont été choqués d’apprendre la nouvelle. Tous les haïtiens vivant en Haïti et dans la diaspora ont été surpris. De nombreux autres dirigeants à travers le monde ont également réagi.
Werley Nortreus, un dirigeant haïtien qui aide son pays d’origine Haïti et d’autres communautés à travers le monde a été choqué lorsqu’il a appris la nouvelle de la mort du président Jovenel. Selon Werley, la mort du président haïtien Jovenel est très triste et il dit que Jovenel n’aurait pas dû mourir dans les mauvaises conditions dans lesquelles il est mort. Il se dit heureux que la police ait arrêté tous les responsables de cet acte.

« La mort du Président Jovenel est très grave. Il était Président d’Haïti et était le père de la nation à l’époque. Personne n’a le droit d’ôter la vie à quelqu’un même s’il ne partage pas les mêmes opinions politiques. Je félicite les forces de police en Haïti qui ont arrêté tous les responsables de la mort du Président Jovenel.. Aussi, je voudrais demander à chacun de respecter la nouvelle constitution approuvée par le Président Jovenel. Haïti ne périra pas, et le combat pour changer le mauvais système en Haïti se poursuivra. Que Dieu guérisse la première Dame Martine pendant cette période très difficile », a déclaré Werley Nortreus, un leader haïtien et fondateur de Vanyan Sòlda Ayiti.

Gerlin Olin, journaliste et écrivain