Martinique. Arrêt provisoire du site Montray Kréyol

0
517

Fort-de-France. Mardi 29 juin 2021. CCN. En tant que directeur de publication et donc responsable aux yeux de la loi du site MONTRAY KREYOL, j’ai pris la difficile décision d’arrêter provisoirement ce dernier.

En effet, j’ai reçu une décision de justice liée à l’Affaire du CEREGMIA qui nous inflige une très lourde amende. Je serai amené à communiquer plus précisément sur le sujet dans les jours prochains. Dans cette attente, je suis au regret de demander à nos collaborateurs habituels de ne plus nous adresser d’article et présente mes excuses à nos quelques 40.000 lectrices et lecteurs journaliers.

Je ne sais pas pour l’instant si cet arrêt sera provisoire ou définitif. Il est toutefois possible qu’il soit définitif après 14 années passées à défendre la liberté d’expression et à combattre la corruption. N’étant lié à aucun parti politique, s’étant toujours refusé à accueillir de la publicité afin de garder les mains entièrement libres et ne subsistant que grâce à l’aide financière de ses collaborateurs et lecteurs, MONTRAY KREYOL, site entièrement bénévole, n’est pas en mesure de payer l’amende qui lui a été infligée.

Notons, toutefois, que ceux qui nous ont poursuivis et qui ont obtenu gain de cause n’ont toujours pas été jugés au pénal malgré leur révocation de la fonction publique par le Conseil National des Universités, il y a déjà 3 ans. Présumés innocents, ils peuvent donc tout se permettre.

Après tout, cette prime à la voyoucratie est normale en terre coloniale…

Raphaël CONFIANT