Réintégration immédiate de Mme Laurella YSSAP-RINÇON à son poste de Directrice Générale du Mémorial ACTe

0
2263

Pawol Lib (Libre Propos) est une nouvelle rubrique de CCN. Notre rédaction propose donc à tous les progressistes qui le souhaitent un espace de communication, une tribune dont le but principal est de porter une contribution au débat d’idées qui fait cruellement défaut dans notre pays. Les points de vue exprimés dans « Pawol Iib » n’engageront pas nécessairement la ligne éditoriale de CCN mais il nous semble indispensable que les intellectuels, la société civile aient la possibilité de pouvoir très librement opiner dans nos colonnes. Cette fois, c’est le « Collectif des 99 et signataires » Guadeloupe qui nous soumet son billet.

Monsieur le Préfet de Région,

Monsieur le Président du Conseil Régional,
Madame la Présidente du Département,
Monsieur le Président de Cap Excellence,
Monsieur le Maire de Pointe-à-Pitre,
Copie à Madame Roselyne BACHELOT, Ministre de la Culture

Mesdames et Messieurs les membres du Conseil d’Administration du MACTe, Mesdames et Messieurs les élus de Guadeloupe,

Le Mémorial ACTe a une obligation de résultats et de crédibilité vis-à-vis de la population de la Guadeloupe, de l’Hexagone et de l’international.

La suspension, à titre conservatoire, pour une durée de 4 mois, de Mme Laurella YSSAP- RINÇON, a provoqué une onde de choc qui a impacté défavorablement de nombreux acteurs du territoire. Tous les projets engagés jusqu’alors par la Directrice Générale se retrouvent suspendus. Notamment :

  • Les grandes expositions internationales prévues dans le cadre d’Africa 2020 et en collaboration avec le Métropolitan Museum et le musée du quai Branly ;
  • La programmation d’un grand nombre d’événements avec des artistes de Guadeloupe et d’ailleurs, dont les deux résidences en cours, des plasticiens Ronald CYRILLE (B- Bird) et Richard-Viktor SAINSILY CAYOL, lesquels en sont profondément choqués ;
  • Les visites et travaux pédagogiques à destination des étudiants du Centre des Métiers d’Art de Pointe-à-Pitre, ainsi qu’aux élèves de collèges et lycées, de plusieurs établissements, lesquels se sont trouvés brutalement interrompus.
  • Le projet « MACTe AN NOU », décliné par la Directrice Générale, qui commençait à fidéliser le public.
  • Interruption brutale des échanges avec les partenaires institutionnels, les visiteurs et la communauté muséale internationale (Pérèz Art Museum de Miami etc….).

A savoir, plus de 65% du personnel du MACTe n’était pas en droit de retrait : cette majorité s’est donc trouvée désorientée prise en otage par leurs collègues.
Cette suspension est un non-sens par son caractère soudain, intervenant après 18 mois de gestion, 5 Conseils d’administrations, sans aucun préavis ni aucune concertation. Alors même que ce CA, a validé son projet lors de son recrutement pour un mandat de 5 ans.

Cette situation a considérablement entaché l’image du MACTe, attirant sur nous des regards plus que désapprobateurs quant à notre capacité à avoir une réelle politique culturelle pour la Guadeloupe. En témoigne la fermeture du Mémorial ACTe depuis trois mois, même quand les contraintes sanitaires ne l’impose pas.

Madame, Messieurs, les partenaires de l’EPCC MACTe, en ce jour symbolique du 27 mai, nous réclamons, sans autre forme de « procès » médiatique, la réintégration immédiate de Mme Laurella YSSAP-RINCON dans ses fonctions afin qu’elle poursuive la mise en œuvre de son projet dans les meilleures conditions.

Nous demandons également le respect strict des charges et obligations statutaires du Conseil d’Administration.

Le MONDE nous regarde. Nous nous distancions catégoriquement de l’image de la Culture qui est donnée de la Guadeloupe, par ce triste spectacle médiatisé qui annihile et vilipende nos valeurs de fierté et d’intégrité.

Une prompte réponse positive et publique nous satisferait.

Un courrier de reprise immédiate de ses fonctions à Mme Laurella YSSAP-RINCON, vous honorerait et vous grandirait à nos yeux et aux yeux du reste du Monde.

Cordialement,

Collectif des acteurs culturels de Guadeloupe signataires du « Manifeste des 99 », réunis ce 27 Mai 2021

« Collectif des 99 et signataires » Guadeloupe

ManifesteMACTe971@gmail.com