Guadeloupe. Aérien. Basse Terre une ville qui s’apprête à prendre son envol…

0
406

Basse-Terre-Capitale. Lundi 10 mai  2021. CCN. Un peu moins d’un an après son arrivée au fauteuil de maire la capitale, voilà que grâce à la Compagnie  AIr France, André Atallah, voit sa ville propulsée dans les  cieux. En fait, en ces  temps difficiles de crise du transport  aérien, la compagnie  française, a souhaité  renouer avec une ancienne tradition qui consiste à baptiser un aéroplane du nom d’une ville. Why Not ? 

Basse Terre et Kourou sont les premiers d’une liste de villes déjà établie à avoir leur noms sur des Airbus A320 d’Air-France. Cette opération de communication, peut être aussi  considérée comme une manière de réponse à la récente “ guadeloupéanisation” de Corsair. Air France veut sans doute donner à ses clients-voyageurs le sentiment d’une sorte d’appropriation. Car on sait très bien qu’à la reprise le match sera très serré avec les deux concurrents que sont Air Caraibes et Corsair. 

C’est ce que nous a expliqué Claude Sarre le grand patron de la compagnie

https://www.youtube.com/watch?v=dt7jVG0BACw