Guadeloupe. « Nouvelle composition du CESE : la Guadeloupe sacrifiée à la faveur de manœuvres politiciennes »

0
108

Vieux-Habitants. Mardi 27 avril 2021. CCN. Quel choc de découvrir ce matin la liste des nominations des nouveaux membres du Conseil économique, social et environnemental en qualité de représentants des organisations présentes dans les outre-mer.

Sur les 8 représentants potentiels des outre-mer, aucun enfant du pays n’a en effet été choisi par le Ministre des outre-mer pour représenter notre archipel. C’est donc la première fois depuis 1946 que la Guadeloupe ne sera pas représentée au sein du CESE.

Dès le lancement de cette réforme des nominations des membres du CESE, nous avions perçu les velléités politiciennes du Gouvernement cherchant à affaiblir les territoires et les organisations membres du CESE. Pendant des mois, qui à l’Assemblée nationale ou au Sénat, j’ai défendu, avec mes collègues Hélène Vainqueur-Christophe et Victoire Jasmin, des amendements garantissant une représentation et une visibilité des outre-mer dans la composition du Conseil, marque de diversité et de reconnaissance des spécificités inhérentes à nos territoires.

Si, à force d’arguments et de mobilisation, nous avions obtenu que le CESE conserve 8 représentants des organisations présentes dans les outre-mer, c’est aujourd’hui scandaleusement injuste de constater que la Guadeloupe sera dorénavant le seul DOM à être effacé et sacrifié. Tout ce mépris pour finalement laisser la place à des personnalités proches de la Macronie.

Tous les pions sont décidément en place pour les prochaines échéances électorales.

Victorin Lurel