Guadeloupe. Culture. 27 avril – 27 mai : un mois dédié à l’histoire du peuplement de la Guadeloupe

0
74

Pointe-à-Pitre. Mardi 27 avril 2021. CCN. Mieux faire connaître notre histoire…
Valoriser l’apport des cultures qui fondent l’identité et l’originalité de la Guadeloupe…
Promouvoir le vivre ensemble dans la diversité..

En raison de la pandémie covid-19 et des restrictions sanitaires, l’édition 2021 du rendez-vous mémoriel et familial, Fò an fanmi, n’aura pas lieu.

Toutefois, à l’occasion du traditionnel mois des commémorations, et dans une volonté d’agir en faveur d’une meilleure appropriation de l’histoire et du renforcement de la cohésion sociale, le Conseil départemental de la Guadeloupe donne rendez-vous à la population du 27 avril au 27 mai autour de la thématique « Mémoire et identité ».

Ce mardi 27 avril, date du décret d’abolition de l’esclavage, est la date symbolique qui avait été choisie pour l’inauguration du Musée départemental d’art et d’histoire Victor Schoelcher (reportée à une date ultérieure). A cette occasion, le Département a édité un timbre inaugural représentant 2 œuvres emblématiques des 2 grands axes thématiques du musée que sont l’histoire de l’art et l’esclavage :

  • Les 4 femmes antillaises, un pastel de Joseph Savart
  • le couteau de Neg’marron acheté par Victor Schoelcher

Ces timbres présentés dans un livret de 4, seront vendus au guichet du musée, dès son ouverture.

Du 3 mai au 26 mai, diffusion en TV et sur les réseaux sociaux de Koko é Zabrico, une série de 10 épisodes au ton décalé réalisés en partenariat avec la Société d’Histoire de la Guadeloupe et les Archives départementales, pour raconter aux jeunes, l’histoire de la Guadeloupe.

Du 5 mai au 28 mai (5 mai 1821 : mort de Napoléon / 28 mai 1802 : sacrifice de Delgrès à Matouba), mise en lumière rouge du Palais départemental, des forts Delgrès et Fleur d’Epée. Le Département ne s’associera à aucun hommage autour de Napoléon et ne commentera pas les manifestations commémoratives organisées dans ce cadre. La lumière rouge inondant nos bâtiments, symbolisera la blessure historique de la traite et du rétablissement de l’esclavage par Napoléon. A l’écho du faste napoléonien, nous opposerons le silence et la douleur.

Les 9, 16 et 23 mai, avec la volonté d’améliorer la connaissance de l’histoire, sur des bases documentées et dans un objectif de cohésion sociale et de valorisation de l’identité plurielle du territoire, diffusion en TV à 20h de 2 films sur l’histoire des immigrations en provenance de l’Inde, et en provenance du Liban et de la Syrie, puis d’un film sur les Poilus de la Guadeloupe, soldats de la 1ère guerre mondiale.

Pour la 2ème année consécutive, Fò an Fanmi n’aura pas lieu. Le 26 mai, comme à l’accoutumée, le Conseil départemental donne rendez-vous à la population à 20h en TV pour une émission musicale valorisant les talents de la jeunesse et son ouverture sur les cultures du monde à travers la musique. L’émission sera aussi l’occasion de faire découvrir des sites patrimoniaux de la collectivité, peu connus du grand public.

Ce mois dévolu à la thématique « Mémoire et identité » se clôturera le 27 mai par des feux d’artifice simultanés aux forts Delgrès et Fleur d’Epée, et à l’Habitation Murat.