Guadeloupe. Tourisme. La Désirade village français number 1 ?

0
155

Baie-Mahault. Mercredi 24 mars 2021.CCN. Dernière ligne droite avant l’élection du village préféré des français.  Il faut se rappeler que déjà en 2019, une autre ile de l’archipel guadeloupéen,Terre de Haut (Les Saintes) avait participé à ce concours qui avait été finalement remporté par Cassel, un petit village du nord de la France. C’est donc au cours de l’émission diffusée sur France 3 et présentée par Stéphane Bern, le 25 mars que les votes seront clôturés. La Désirade fera -t-elle mieux que Terre de Haut ? Les paris sont ouverts.

Pour cette édition 2021, la Désirade a été retenue. En ces temps de pandémie et de mise sous cloche des voyages touristiques on peut considérer   que cette « promo » inattendue comme une véritableDesirade 3 aubaine pour la communauté d’agglomération de la Riviera du Levant. Il s’agira en effet    de transformer « l’île désirée » de l’archipel guadeloupéen en un lieu de destination privilégiée et un spot touristique incontournable.

En course contre 13 autres villages, la Désirade doit compter sur le vote populaire pour la designer gagnante du concours.

Mercredi dernier, un cocktail de journalistes et d’influenceurs – guadeloupéens et français- ont été conviés à une journée d’exception pour visiter ou revisiter l’île et ses activités culturelles.

Parmi eux, Maxime Gauthier, président de l’association « Clean my island », Bénédicte Aka La fée pipelette, youtubeuse en quête d’astuces et de nouveautés, David Pierre, organisateur bien connu d’événements, ou encore Émilie Lapuly, maquilleuse professionnelle.

L’objectif ?

Desiurade 2Découvrir et partager la beauté des paysages et du patrimoine desiradiens, « un panorama haut en couleurs entre terre et mer, rythmé par l’accueil jovial de la population », selon le maire, Loïc Tonton. Avec l’aide de la Carl et le soutien des communicantes Rebecca Marival et Sandra Brisson, les équipes de services communication ont réuni les moyens nécessaires pour booster l’image de la Désirade et la hisser à la première place.

Ensemble, les influenceurs se sont attelés à capturer les meilleurs clichés sur les points d’intérêts de l’île. « Venir à la Désirade, c’est savourer le calme, la cuisine et le savoir-faire local », nous confie le maire.

En sillonnant les routes de la petite ile en Quad ou buggy, à la recherche des meilleurs points de vue, ils n’ont perdu aucune une miette quant aux spécificités de l’île : la pêche, première activité économique, et l’artisanat, force incontournable de la Désirade. L’hashtag #votezdésirade était de la partie pour optimiser le partage des publications et la mobilisation de toute la diaspora guadeloupénne.

Marine Molza