Guadeloupe. Echec et Macte

0
49

Mercredi 24 mars 2021. CCN. Dernier rebondissement : le Conseil d’Administration du MACTe vient de suspendre la Directrice Générale de ses fonctions à titre conservatoire.

? Après l’ouverture d’une enquête préliminaire s’agissant de l’inauguration et du fonctionnement du Mémorial ACTe, par le Parquet National Financier ;

? Après l’affaire dite du recrutement d’un chauffeur de taxi ; ? Après le droit de retrait des salariés.

Nous ne sommes pas en possession de tous les éléments de ce dossier mais toutes les récentes révélations nous interpellent car les contribuables Guadeloupéens doivent savoir ola lajan an nou pasé.

Ainsi, la Directrice Générale du MACTe a dénoncé ce début Mars, au Procureur de la République, des faits qui peuvent être qualifiés de détournement de fonds publics et de faux en écritures publiques pour un montant de 423.654,41 €.

Dans le même temps, la Directrice du MACTe fait, elle-même, l’objet d’un dépôt de plainte à son encontre pour détournement de fonds, recel de fonds ou encore harcèlement moral.

MEN KA-Y KA PASÉ ? ANNOU GADÉ PLI LWEN !

Lors de la présentation du budget 2020, la Directrice Générale aurait indiqué que la délibération prise par le Conseil d’Administration du 3 Juillet 2019 sur l’adoption des tarifs d’entrée de l’exposition permanente et des expositions temporaires du MACTe n’avait en réalité pas intégré le vote sur les tarifs de l’exposition permanente, ce qui ne permettait pas la mise en place de la Régie de Recettes de l’EPCC MACTe.

Ainsi, pour pallier ce manquement, toutes les recettes de l’EPCC MACTe auraient été provisoirement versées à la Régie de la Région, du 1er Août 2019 jusqu’au 16 Mars 2020. Selon la Directrice

Générale, ces sommes s’élèveraient à plus de 700.000 euros, en attente d’être intégralement reversées à l’EPCC MACTe.

Mais, selon la Directrice Générale, la totalité de cette somme n’aurait pas regagné les comptes de l’EPCC MACTe…d’où un trou de 423.654,41 €.

Tous les faits mentionnés, s’ils sont avérés, portent une atteinte certaine et directe aux droits de l’UGTG, du fait des intérêts qu’elle défend, et des intérêts collectifs des Travailleurs qu’elle représente, et l’UGTG se constituera partie civile, dès qu’une procédure judiciaire sera ouverte, par une instruction ou une citation directe devant le Tribunal.

UGTG, Lapwent, 24.03.2021