Amérique Latine : Les peuples de l’Abya Yala demandent la levée du blocus du Venezuela

0
211

Amérique latine. Lundi 21 Décembre 2020. CCN/Bolivarinfos/Françoise Lopez. La rencontre des peuples et des organisations de l’Abya Yala pour la construction d’une Amérique plurinationale s’est achevée samedi. Les participants ont approuvé une déclaration en faveur de la justice pour les peuples originaires, les pays de la région et la Terre Mère qui condamne la décision des Etats-Unis de faire coter en bourse l’eau.

« Etre coté en bourse, c’est donner un prix à la vie ! L’eau ne peut pas être commercialisée, ne peut pas être dans des mains privées. L’accès à l’eau est un droit des peuples, » dit la déclaration.

En plus, le document appelle les peuples et les organisations de l’Abya Yala à empêcher l’impérialisme de privatiser cette ressource naturelle et à prendre leurs responsabilités en préservant la source de la vie « que nous ont laissée nos ancêtres et la Pachamama. »

Les participants à cette rencontre ont également émis une seconde déclaration qui condamne le blocus du Venezuela par les Etats-Unis et affirment « leur soutien au peuple, au Gouvernement  du Venezuela et à son président Nicolás Maduro Moros. »

Ils ont également mis en évidence leur « ferme rejet des actes d’ingérence de n’importe quel Etat ou organisation dans les affaires intérieures du Venezuela. » Le peuple vénézuélien «  a le droit de défendre sa souveraineté et sa libre auto-détermination, » conclut le document.

A cette rencontre ont été évoqués des sujets qui intéressent les peuples originaires comme la création d’entreprises communautaires, la préservation des pratiques ancestrales de production des aliments, la décolonisation de la production de biens et de services de l’économie et de la monnaie, l’adoption d’un Etat plurinational en tant que politique latino-américaine et sauvegarder l’utilisation de la médecins traditionnelle.

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos