Guadeloupe. 6ème Réunion Plénière de 2020 : Un Budget Primitif 2021 au service de la solidarité sociale et de la relance territoriale

0
84

L’Assemblée Départementale se réunira le vendredi 18 décembre 2020 à 9h30 au Palais du Conseil Départemental à Basse-Terre, pour tenir sa 6ème et dernière réunion plénière de l’année 2020 relative au Budget Primitif (BP) 2021 qui s’établit à 892,4 M€.

Il s’agira pour les conseillers départementaux, après l’adoption des grandes orientations budgétaires pour 2021, de confirmer à travers le BP les engagements qui ont été pris en termes de solidarités sociales et territoriales.

Ce Budget Primitif, le dernier de la mandature, s’inscrit dans un contexte très contraint notamment du fait de la hausse du nombre des entrées au RSA et de la réforme de la fiscalité directe qui supprime le dernier levier fiscal encore à la main de la Collectivité avec la taxe sur le foncier bâti.

Pour autant, au prix d’arbitrages très serrés conduisant à des réductions de certaines dépenses non obligatoires, il s’agira de continuer à répondre à la demande d’accompagnement des Guadeloupéens avec une enveloppe de 434,5 M€ consacrée à l’action sociale (insertion sociale et professionnelle, aide sociale à l’enfance, protection maternelle et infantile, personnes âgées et handicapées,…).

S’agissant plus particulièrement de l’insertion, un crédit de 270,8 M€ sera inscrit pour le RSA et 10,9 M€ seront alloués au Programme Départemental d’Insertion.

Ce Budget Primitif 2021 de la Collectivité départementale affichera aussi un niveau d’investissement jamais atteint avec une enveloppe totale de 103,7 M€ notamment financée par le plan de relance. Dans le contexte actuel de crise socio- économique, le Département sera donc résolument au côté du monde économique durement frappé par la crise covid-19.

Une enveloppe de 15,3 M€ sera ainsi consacrée aux équipements ruraux dont 7,4 M€ pour la réalisation des opérations portées par le Département dans le cadre du Programme d’actions prioritaires pour l’eau potable ; 7,6 M€ sont aussi budgétés pour de nouvelles extensions du réseau d’irrigation en faveur des agriculteurs.

15,7 M€ seront affectés aux travaux routiers tels que le confortement de plusieurs ouvrages d’art (ponts…) et la poursuite de l’aménagement de la RD106 qui desservira le futur CHU…

17,9 M€ sont prévus pour les collèges dont 5 M€ pour le confortement parasismique, 5 M€ pour les grosses réparations et 1 M€ pour la construction du nouveau collège de Marie-Galante.

Enfin, une enveloppe globale de 7M€ sera affectée à l’aide à l’investissement des communes (FAC).