Guadeloupe. L’ARS déclenche le plan ORSAN suite à l’afflux de patients COVID-19. Grève aux Eaux Claires

0
59

Gourbeyre. Mardi 15 septembre 2020. CCN. Le plan ORSAN afflux de patients COVID-19 a été déclenché dès samedi avec la montée de la cellule régionale d’appui et de pilotage santé (CRAPS) de l’ARS au niveau 3 et formalisé lundi par courrier adressé à l’ensemble des établissements de santé privés et publics de la Guadeloupe et des îles du nord.

En effet, face à la seconde vague déclenchée suite à l’apparition de clusters issus de manifestations festives, le plan de montée en puissance de notre système de santé, notamment par la mise en place des plans blancs pour les établissements de première ligne, a dû être réactivé dans un premier temps.

Malgré toutes les mesures prises et une petite décélération sur notre territoire, le nombre de nouveaux cas reste élevé et l’apparition en décalé des cas graves issus des chaînes de contamination qui se sont constituées ont fait atteindre le niveau 5 du plan sur une échelle de 6.

C’est pourquoi, la directrice générale de l’ARS a décidé de mettre en place le plan territorial ORSAN afflux de patients COVID-19, élaboré avec les établissements de santé, afin de réguler les flux de patients sur notre territoire, COVID mais aussi non COVID.

Dans ce contexte exceptionnel, l’ARS estime que le mouvement social déclenché à la Clinique des Eaux Claires met en danger l’organisation des soins retenus. Cet établissement est un élément indispensable de soutien au CHU et à l’ensemble du territoire pour la gestion de cette épidémie.

L’ARS appelle à la responsabilité des acteurs pour que ce conflit soit suspendu pendant la période difficile que nous vivons. Il en va de la vie de Guadeloupéens et Guadeloupéennes fragiles.