Breaking News

Guadeloupe. Déplacement de Bernard Cazeneuve, Ministère de l'Intérieur, en Guadeloupe

30 Sep 2016
2087 fois

Capesterre Belle-Eau. le 30 septembre 2016. CCN. Le Ministre de l’Intérieur, Bernard CAZENEUVE, est en déplacement dans notre Département. L’annonce de cette arrivée était très attendue, au regard de l’explosion des faits de délinquance que connait notre ile depuis déjà  plusieurs mois. Les appels répétés des syndicats de police ont alerté leur tutelle sur cette augmentation inquiétante, sans hélas beaucoup de résultats. Le triste assassinat du jeune Yohan Equinoxe, à la sortie du lycée de Baimbridge, a ému la population et semble avoir enfin bousculé certaines inerties.

Pour ma part, j’accueille avec satisfaction les annonces récentes qui ont déjà été faites par le Ministre sur les médias. La promesse d’un renfort de 158 policiers supplémentaires en Guadeloupe est une bonne nouvelle. Cependant,  je peux toutefois déplorer l’étalement programmé pour ce déploiement qui court jusqu’en 2018. Cela d’autant plus qu’une  élection présidentielle se profile en 2017 et que les promesses d’un Gouvernement peuvent être défaites par le suivant. La vigilance s’impose donc.

 

Il s’agit maintenant de savoir quelle sera la traduction concrète de ce déploiement, dont je souhaite qu’elle ne se constitue pas au détriment de certaines communes du Département. Car si le classement du périmètre Abymes-Pointe à Pitre- Baie-Mahault en Zone de Sécurité Prioritaire, s’est avéré une nécessité, compte tenu de la forte concentration de faits délictueux à l’intérieur de l’agglomération Pointoise, il est vrai également que les délinquants, sous la pression des forces de l’ordre, ont été amenés à migrer en périphérie de cette zone.  

 

Ainsi, Capesterre Belle-Eau connait depuis maintenant  plusieurs années une recrudescence des  voies de fait, avec une prédominance des vols avec violence, du trafic de stupéfiants et de règlements de compte entre bandes rivales. Le caractère quotidien de cette délinquance de voie publique, créé un climat de tension, voire d’agressivité palpable et très pénible pour les Capesterriens. Un constat que nous pouvons hélas faire sur l’ensemble du Sud Basse-Terre.

 

Je suis inquiet et la situation a pris une telle ampleur que la réponse ne peut être qu'à la hauteur de ces dérives. Ma demande s'inscrit donc dans une impérieuse volonté d'action et de réflexion. En tant qu'élu, il est de mon devoir de répondre aux attentes de ma population en matière d'ordre public et de sécurité.

 

Capesterre Belle-Eau a besoin d'un traitement prioritaire sur le plan de la sécurité. Je demande donc au Ministre de l’Intérieur, que le déploiement de ces nouveaux contingents soit effectué avec une répartition si ce n’est équitable, du moins équilibrée, sur l’ensemble du territoire. Enfin je souhaite que soit évaluée la possibilité pour la commune de Capesterre BE, particulièrement exposée, d’être également classée en Zone de Sécurité Prioritaire, afin de bénéficier de mesures spécifiques et de prévenir une possible dégradation des conditions de vie de la population, si rien n’est entrepris pour endiguer cette violence diffuse.

 

Source : Hugues Philippe RAMDINI

Vice-Président du Conseil Départemental

Conseiller Municipal et  Communautaire de CAPESTERRE BELLE-EAU

CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires