Breaking News

Edito

Les Francais semblent découvrir, grâce à Macron , ce qu’est l’augmentation des produits pétroliers. Les Guadeloupéens eux se souviennent qu’en décembre 2008, le grand mouvement social historique inédit qu’on appelle avec ou sans nostalgie LKP, a été lui-même amorcé par un mouvement contre l’augmentation du prix de l’essence.
Point zéro. « La révocation de Marie Paule Belenus à la direction de la Semsamar n’est pas à l’ordre du jour du CA qui s’est tenu vendredi à Marigot « C’est en ces termes que le président du Conseil d’'Administration de la SEM a conclu un bref entretien qu’il a…
Tout a débuté il y a de cela 2 ans. Le 3 avril 2016 Ary Chalus vient tout juste d’être élu président de Région se présente à l’élection de la présidence du conseil de surveillance du port. Scenario catastrophe : le tout nouveau président de Région est battu par Philippe…
Faut-il encore ici dire, écrire et répéter que la visite de Macron n’aura été qu’une grosse opération de com’ mal gérée ? Tout le monde en convient car le Président français n’avait pas-faut-il aussi le souligner, -l’intention de venir chez nous pour résoudre nos problèmes récurrents. C’est peut-être tant mieux.…
Métamorphose ! Qui ne se rappelle pas — parmi ceux qui ont passé le demi-siècle — comment les services publics sur le pied de guerre et en particulier les services municipaux s’affairaient à l’annonce de la venue du moindre ministre ? Il fallait en toute hâte combler les nids de…
CCN a été une fois de plus, mais c’est coutumier l’unique média à expliquer en quoi la rentrée de la radio la plus écoutée de notre pays pouvait être sinon troublée mais assez inhabituelle, voire pourrie.
Et un et deux et trois ! Boris Carène a ajouté une troisième étoile sur le maillot jaune du Tour de la Guadeloupe. Et de quelle manière !
Alors que les vacances battent leur plein, alors que les problèmes fondamentaux de la Guadeloupe demeurent et même s’amplifient (eau, sargasses, CHU, chlordecone, déchets, transports…), alors que le chômage continue a tutoyer les sommets, voilà que l’actualité politique, même en Guadeloupe, est accaparée depuis presque trois semaines par un fait…
Désormais il y aura l’avant et l’après "affaire Benalla" sous la présidence d’Emmanuel Macron. Pourquoi le président n’a-t-il pas au lendemain de la révélation de l’affaire, limogé Alexandre Benalla? Pourquoi a-t-il accepté de le couvrir, lui, ses compères et leurs supérieurs? Ils n’auraient jamais osé en rêver et pourtant… Pour…
C’est en feuilletant le « Go Events, guide officiel 2018 de l’évènementiel », que je me suis rendu compte de l’importance réelle, souvent démesurée, de l’activité culturelle ou considérée comme telle dans notre pays. Pas une semaine en effet sans que ne se déroulent, a minima, trois importantes manifestations d’ordre…
Ce ne sont pas les saisons qui dictent la vie des citoyens, mais bien les échéances électorales qui sanctionnent ou accordent une confiance renouvelée. Ce sont donc les élections qui déterminent les stratégies des postulants, leurs comportements à l’approche de la date fatidique, leur positionnement variable sur l’échiquier politique, leur…
Les atermoiements de la France sur le traitement des sargasses et la crise sanitaire qui affecte la Guadeloupe obligent, élus et peuple, à se poser des questions sur la « nouvelle relation qui s’établit entre l’État français et notre pays. Sous couvert d’expérimentations, Macron serait-il en train d’essayer d’obliger nos…

Péyi malad !

12 Jui 2018 Écrit par
Grand Corps Malade n’est pas un pays, mais on peut se méprendre. Parce que le mérite ou le malheur d’un tel nom de scène reviendrait sans doute au Pays Guadeloupe... Kò a’y pa bon menm ! Oui léfrè, Lagwadloup malad’oooo...
Goethe n’était pas Guadeloupéen, mais quand il affirme qu’une nécessité non suivie d’action amène à la pestilence, aucun Guadeloupéen, consommateur, contribuable, jenn kon mi, n’osera dire le contredire. Alors que l’on croyait avancer vers une sortie de crise sur la question des sargasses, il s’avère en réalité que nous ne…
Ça tombe plutôt mal, me dira-t-on, mais j’en prends le risque. Alors que la polémique enfle sur l’existence sur notre sol et ce, depuis septembre 1802, du tombeau de Richepance : faut-il le conserver comme une relique d’une époque barbare ou le jeter à la mer ? Voilà que je…
La démocratie moderne est une expérience difficile. Elle n’est pas seulement un système d’agencement des pouvoirs et de Ti-mal se tirant souvent dans les pattes engendrant défiance, haine, cacophonie et immobilisme. La démocratie même tropicale ne peut être une forme de société bêlante, où le citoyen serait hors-jeu, des problématiques…

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires