Breaking News

Bannière COVID19

Opinions

Que nous apprend ce remaniement ministériel sur la situation et l’évolution de la vie politique en France post confinement ? D’abord il faut savoir que les remaniements ministériels sont des actes purement politiques et jamais anodins de la Ve République.
Le second tour des municipales est malgré tout un évènement politique, puisqu’en dépit d’une forte abstention post-covid, une douzaine de nouveaux maires sont désormais installés au pouvoir. Après le séisme provoqué par le vote imbécile de Maxette Pirbakas, au parlement européen, la Guadeloupe électorale est déjà passée à autre chose.
Le parti politique le Rassemblement national dont font partie les guadeloupéens Maxette Pirbakas et Rody Tolassy, ne doit plus faire illusion ! Ce parti est à la pointe de la pratique du mépris et de l’aliénation néo-coloniale dont le but est le maintien des esprits guadeloupéens dans l’ignorance et le…
Si Myriam Chollet, directrice du GIP Raspeg était une Afro Américaine, depuis deux semaines au moins, on l’entendrait crier : I cant Breathe/an ka toufé.. Car la pression exercée sur elle par la DG de l’ARS peut être intellectuellement comparée à celle des flics blancs de Minneapolis sur George Floyd.…
De l’avis de tous les observateurs, les défis que les Guadeloupéens doivent relever à la sortie de ces deux mois de confinement sont de loin plus inquiétants que la crise sanitaire occasionnée par le coronavirus. La peur et les angoisses qui ont été les lots quotidiens pendant cette période, se…
Il est établi aujourd’hui que si le P’tit Néo Gouverneur (PNG) et la Commandante de l’ARS avaient pris, dès la 1ere alerte coronavirus (mi -janvier 2020,) toutes les mesures sanitaires nécessaires, comme ça a été le cas dans la plupart des pays de la Caraïbe, la Guadeloupe aurait sans doute…
"Le propre de la vérité c’est de manquer de complaisance". Cette citation de Victor Hugo, a le mérite incontestable d'ouvrir le champ de la réflexion sur notre capacité individuelle ou collective à effectuer une véritable introspection. Il est de vérité, que la pandémie mondiale liées au Covid-19 et la crise…
Nos politiciens, sont tous à la manœuvre car l’heure est très grave : Réunion plénière de la Région, CTAP 1 et 2, interventions médiatiques à gogo, Visio conférences matinales, déclarations, communiqués de presse, distribution de « mas » ou de paniers-pays-électoraux, voire de repas ou de melons. Bref on ne…
11 Mai. C’est donc la date annoncée par le Président Macron comme le jour envisageable du déconfinement. Cette date, tant attendue, est déjà même anticipée vu le nombre d’entreprises de tous secteurs qui commencent à s’y préparer.
Alors que le P’tit Néo Gouverneur (PNG) rajoute chaque jour une couche de « diktat administratif » démontrant à l’envie que le BOSS c’est lui et que les élus n’ont que la possibilité de se soumettre ou de se démettre.
Pour la classe politique des dernières colonies françaises, c’est une vraie claque. Le Groupe Bernard Hayot (GBH) a décidé de distribuer des centaines de milliers masques en Guadeloupe, en Martinique et à la Réunion.
Au lendemain du LKP (2009) les entreprises déjà branlantes avaient profité de ce grand mouvement social pour déposer leur bilan. Hypocritement, certains patrons accusaient ouvertement ou non, Domota d’en être le responsable
Nous sommes en pleine crise. La France, la soit disant mère-patrie est en crise et ne peut pas, ne peut plus, subvenir à ses propres besoins en matière de santé, son système hospitalier n’est plus depuis une vingtaine d’années, ce qu’il était. Il est quasiment insuffisant, parce que sérieusement mis…
Macron s’est lui-même piégé. Pour n’avoir pas su, pu ou voulu prendre la décision qui s’imposait, celle de reporter les élections du 16 mars 2020 pour cause de grave crise sanitaire : le voilà lui et son Premier Ministre face à une situation totalement inédite.
Une fois les clameurs électorales tues les candidats élus ou pas élus reprendront le train-train de la vie quotidienne. Finie donc l’agitation politicienne, enfin finie ? pas vraiment à peine ces élections communautaires et municipales terminées, que la mobilisation pour les prochaines vont débuter.
La disparition de France-Antilles interroge les guadeloupéens au-delà du fait lui-même. C’est un business qui périclite, comme d’autres, mais un business singulier qui prétendait engendrer une activité nécessaire à la société dans son ensemble : le journalisme.

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires