Réunion. L'éruption a duré moins de 5 heures

18 Mai 2017
303 fois

Saint-Denis. Jeudi 18 mai 2017. Clicanoo/CCN. La deuxième éruption de l'année qui a commencé hier soir vers 20 heures s'est arrêté au milieu de la nuit, vers 1 heure du matin. Mais elle pourrait très bien repartir. D'autant que la sismicité volcano-tectonique se poursuit.

Le Piton de la Fournaise, le volcan de La Réunion, est entré en éruption mercredi soir, vers 20 heures. mais ce réveil a été de courte durée. A 1 heure du matin, l'observatoire notait en effet l'arrêt du trémor.

Ce qui indique la fin de l’alimentation en magma en surface. Néanmoins la sismicité volcano-tectonique se poursuit. Ainsi 27 séismes ont enregistrés sous le cratère Dolomieu et sous le flanc Est entre 01h00 et 6h00, heure locale. "Cette sismicité témoigne de la persistance d’une mise sous pression en profondeur et d’une propagation du magma", indique le bulletin de l'observatoire.

Des signes depuis deux semaines

Depuis quelques semaines, les bulletins de l'observatoire volcanologique du piton de la Fournaise notaient que l'inflation augmente bien et la sismicité augmente doucement. Deux signes révélateurs d'une éventuelle éruption. « Suite à l'accalmie observée en mars, l'inflation ou le gonflement de l'édifice a repris en avril, indique le dernier bulletin du 2 mai. On remarque une nette augmentation des concentrations de CO2 diffus par le sol depuis fin mars ». Hier soir, le volcan est entré en éruption à 20h10, après l'augmentation de l'activité sismique constatée depuis le début de l'après-midi. Joint au téléphone quelques heures avant l'éruption, Aline Peltier indiquait que «nous enregistrons une crise sismique et des déformations significatives du volcan qui montrent que le magma se propage vers la surface et qu'une éruption est probable dans les prochaines heures.»

Dans ces conditions, la préfecture a, dès le début de l'après-midi, décidé de déclencher l'alerte 1 « éruption probable ou imminente » du plan ORSEC* Volcan, devenue alerte 2-2 « Eruption en cours » dès le début de l'éruption. La conséquence première fut, comme d'habitude, l'interdiction au public de l'enclos Fouqué, que ce soit depuis le sentier du Pas de Bellecombe ou depuis tout autre sentier ainsi que le poser d'aéronefs dans la zone du volcan. Dès que l'éruption a commencé, le service de l'Etat est passé en alerte 2-2 « Eruption en cours ».

La deuxième de  l'année

Mais cette deuxième éruption a été de courte durée. Comme le note le bulletin de l'observatoire volcanologique du piton de la Fournaise publié ce matin, "la phase de trémor éruptif débutée le 17 Mai 2017 à 20h10 (heure locale) s’est arrêtée le 18 Mai 2017 à 01:00 (heure locale)". Mais mes scientifiques précisent bien que "l’arrêt de ce signal indique la fin de l’alimentation en magma en surface. Néanmoins la sismicité volcano-tectonique se poursuit". 

Aucune hypothèse n’est donc écartée quant à l’évolution dans les heures à venir.  A noter qu’aucun retour visuel n’a pu être fait depuis le sentier du Piton Partage ou depuis les webcams de l’OVPF du fait des conditions météorologiques défavorables.

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com
Connectez-vous pour commenter

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires