Guadeloupe. Législatives 1er tour : Pourquoi ils ont gagné, pourquoi ils ont perdu…

13 Jui 2017
1125 fois

Pointe-à-Pitre. Mardi 13 juin 2017. CCN. Le 1er tour des législatives francaises dans notre pays a permis un nécessaire et utile écrémage. Il ne reste plus que 4 candidats en lice sur les 82 de départ. Mais cette cascade incroyable de candidats est bien la preuve de la dévalorisation de la fonction d’élu politique. Tout le monde ou presque peut y aller .Sans programme, sans discours cohérent, parfois même sans penser à fournir le matériel de propagande. Les électeurs en s’abstenant ont su donner une cinglante réponse au côté par trop anecdotique de ce 1er tour. De plus, certains « cadors » ont mordu la poussière. CCN a tenté de comprendre ce qui s’est vraiment passé.

1ère circonscription. Serva frappe…fort !

Downloads86

C’est le duel Jalton/Serva par Rauzduel interposé, qui a retenu toute l’attention. Olivier Serva, en marche depuis plus de deux ans, a multiplié les occasions de se voir en organisant une foultitude de  bwè e manjé. Ces « midi –minuit » ont contribué à  le rendre hyper present dans l’opinion. Car depuis les municipales de 2014, sa réelle percée avec plus de 7000 voix, avait fait de lui, le principal adversaire du Député Maire en place. L’autre facteur qui l’a catapulté sur le plan national guadeloupéen, c’est son arrivée à la Région dans la dynamique Chalus. Incontestablement, Serva a profité de cette conjoncture favorable pour s’imposer. Tous les moyens ont été utilisés, y compris (et on ne le comprend pas !) Le populiste et xénophobe Ibo Simon. !!

Face à Serva, les deux principaux adversaires, Rozan Rauzduel, trop effacé médiatiquement, donc pas assez percutant  et Harry Durimel, qui lui a manqué de la logistique nécessaire, n’ont pas pesé bien lourd. Et puis Serva, n’a pas raté le train Macron. Sauf accident Serva pourrait maintenir son avance, et si cette hypothése se confirme, une eventuelle défaite de Rozan Rauzduel pourrait bien fragiliser le maire Eric Jalton. Mais attention pour 2020, rien n’est encore vraiment joué. Jalton a encore d’autres ressources…

 

2è circonscription. Carabin s’est tirée une balle dans le pied !

Downloads83

L’ex député jadis proche de Larifla, puis de Chevry, puis de Lurel a fait un nouveau virage à 180° pour revenir dans le camp du GUSR. Voulant soit disant se protéger de la dynamique de Justine Benin son ex dauphine, Carabin, s’est alliée avec Diana Perran, sur les conseils de Gillot et du maire de Gosier.

L’ennui c’est que Diana Perran, trop fraichement arrivée dans le paysage politique de cette circonscription, est pour le moins inexpérimentée et n’a pas fait la preuve de son poids en politique. Elle a donc plombé Carabin, qui s’est mise en difficulté dans sa propre ville et dans son propre électorat. Pourra t-elle rebondir ? La tache est rude, car elle est désormais est totalement isolée.

Laurent Bernier, a lui aussi échoué. Il subit le contrecoup de son engagement franco français aux cotés des Fillon et Cie. De plus Laurent Bernier, qui

S’est depuis des  mois  noyé dans  les problèmes du SIAEG, est resté  trop enfermé dans sa commune de Saint François. Il ne bénéficie pas de l’aura médiatique, ni du charisme nécessaires pour s’imposer. Son échec aux régionales de 2015,  aurait du être pour lui un indicateur de son réel potentiel. Lui qui fut jadis très proche de Carabin, vient de s’engager aux cotés de Justine Benin. Avait-il un autre choix ?

 

NB : Curieusement au cours de cette élection, on n’a pas du tout entendu parler de Mélina Seymour. Selon nos informations, elle a été chargée par la Région Guadeloupe d’une mission de « coopération » au Canada. Un retour d’ascenseur ?

 

3è Circonscription. Nestor : l’eusses tu cru ?

Downloads85

 

Le GUSR inspiré autant par Ary Chalus que par Guy Losbar, a donc imposé Nestor Luce, un total inconnu de la circonscription à la candidature. Qui se souvient encore que Nestor Luce, a été jadis animateur sur Radyo Tanbou ? C’était  la belle époque  historique des Baga ..(ssien) Manno et autres Remy Senneville, tous aujourd’hui à Guadeloupe 1ère.

Nestor Luce, hors de Petit Bourg sa ville natale demeure une énigme pour les électeurs de Deshaies (28 voix) de Pointe Noire (52 voix) et même de Goyave (100 voix). Il a fallu toute la puissance du GUSR pour lui lui éviter un naufrage total. Nestor Luce  ne totalise que 2620 voix. C’est très peu !  

Max Mathiasin, plus aguerri, plus médiatique, mais sans soutien réel au 1er tour, sans parti s’en sort honorablement, en tenant compte de  tous ses handicaps. Mais l’ex secrétaire général de la Fédération du PS, devra encore ramer dur pour vaincre le GUSR qui va TOUT mettre en marche pour assurer la victoire de Nestor Luce. Les chances de Mathiasin sont tout même minimes, son charisme peut ne pas suffire, sauf s'il arrive à convaincre Toribio, Louisy et Baron de le soutenir : ce n’est pas  encore gagné ! Il faut tout de même signaler le score honorable du jeune Edwing Laupen : 567 voix qui devance son ainé Felix Flemin du PCG : qui l’eut cru ?

 

4è circonscription. Qui c’est le Vainqueur Victorin ou Hélène ?  

Downloads84

Hughes Ramdini, Jean Yves Ramassamy, Jean Philippe Courtois, Eddy Claude Maurice, Edouard Camille, tous capes terriens se sont trompés d’élection. Ils ont voulu « compter » leurs voix dans la perspective des municipales, la réponse est cinglante : Beaugendre pourrait s’il veut  se représenter en 2020. Car aucun de ces potentiels candidats aux municipales, n’a pas fait le plein à Capesterre B Eau.

Hélène Vainqueur, qui avait été député sous le « règne » de Toto Lurel n’a pas eu à trop se fouler pour arriver en tête.

Aramis Arbau, tantôt sans etiquette, tantôt proche des Républicains, ( tendance SARKO Fillon) et pour la circonstance pro GUSR, donc pro Macron, n’a pas convaincu. D’abord dans son propre camp. Après avoir écarté Adémar, le maire de Gourbeyre déjà pressenti, il a e été a son tour "barré"par son « ami » Philippe Chaulet qui lui a fait un croc en jambe à Bouillante. Ensuite, à Basse Terre, LMC et sa fille encore sous le choc du scandale de la CASBT (ce n’est pas fini. nous y reviendrons bientôt) sont restées muettes. Arbau peu crédible, flingué de toutes parts a tout raté au 1er tour. L’avance de Vainqueur est tellement importante que les maigres soutiens arrachés par Arbau à « prix d’or », ne suffiront peut être pas. Lurel a réussi un bon coup. Cela suffira t-il pour le faire gagner aux sénatoriales ?  

NB : Dans cette 4é circonscription 2 femmes : Sonia Petro e  Sylvie Gustave dit Duflo ont raté l’opportunité de créer la surprise en unissant leurs potentialités. 

Évaluer cet élément
(2 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com
Connectez-vous pour commenter

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires

Memorial ACTe before opening !