Breaking News

Guadeloupe. A propos de la mobilisation des forces sociales en Guadeloupe !

09 Fév 2020
781 fois

Baie-Mahault. Dimanche 9 Février 2020. CCN. Un mouvement social d’ampleur est en train de voir le jour en Guadeloupe, qui témoigne du divorce de plus en plus prononcé entre le Pays réel et le Pays de tutelle qu’est la France. Une grande partie des corps de métiers en grève depuis près d’un mois maintenant, comprend que notre avenir ne peut se construire en dehors de nous-mêmes et déplore le fait que le pouvoir local (sic)soit impuissant à résoudre les problèmes du Pays, inféodé qu’il est à un pouvoir central étranger qui décide de tout .

Les faits en attestent, il faut un pouvoir guadeloupéen domicilié et capable de voter des lois pour régler nos problèmes et sortir le pays de l’ornière..Le Peuple en a assez d’attendre un hypothétique salut d’étrangers décidant pour lui à 7000 kms de notre Pays..

Voilà un Peuple, le notre, dont l’empoisonnement général à la chlordécone est une réalité qui va altérer notre santé et celle de nos descendants durant des décennies sans que la France ne s’excuse ou fasse droit aux multiples demandes de réparations. Pour ce crime, comme pour le crime de l’esclavage, les différents présidents français, y compris l’actuel, rejettent toute idée de ‘’repentance’’ au motif que pour l’essentiel nous soyons des descendants d’Africains réduits en esclavage.( A.F.R.E.S).C’est ce même dédain et ce même mépris qui ont motivé Jules FERRY, adepte de l’inégalité de races et de la suprématie de la race blanche, qui explique sans doute, comme vient de le déclarer Ségolène ROYAL en janvier 2020, qu’il y a peu encore ‘’on mutait discrètement les professeurs pédophiles dans les Outre-Mer..’’. Les ‘’Outre-Mer’’(sic) considérés par les français comme les réceptacles de déviants sexuels..

L’absence de perspectives et d’emplois vide la Guadeloupe de sa jeunesse, qui n’a aucune priorité à l’emploi sur les postes qui se créent au Pays, jeunesse qui est la victime collatérale de notre intégration forcée à l’Europe qui nous impose la libre circulation des personnes, des biens et des capitaux, sans que quiconque au pays ne puisse contrôler ou contester les flux migratoires..

Les colères qui s’expriment de partout en Guadeloupe sont l’expression d’un mal être profond et d’une exaspération qui traversent toute la Société Guadeloupéenne, et ces colères doivent être l’occasion de rejeter le cadre politique actuel pour en créer ensemble un autre plus digne, qui sera au service de la Jeunesse, du Peuple et du Pays Guadeloupe..

Pour toutes ces raisons et bien d’autres, FKNG apporte son soutien Mouvement Social qui prend naissance en Guadeloupe ce 1er février 2020.

Pour le FKNG

Luc REINETTE

 

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires