Breaking News

Suivez CCN sur : 

CMA ZCL TV

Guadeloupe. Baie Mahault : Le Conseil municipal fait ses comptes de début d’année

20 Jan 2017
1522 fois

Baie-Mahault. Vendredi 20 janvier. CMA. La ville de Baie-Mahault a dû revoir ses comptes. Des ajustements budgétaires ont été adoptés lors du dernier conseil municipal qui s’est réuni mardi 17 janvier 2017. Il a également été question du transfert de compétences à la communauté d’agglomération du Plan Local d’Urbanisme et d’attribution de subventions.

Il ne figurait que quatre points à l’ordre du jour, et ce, en comptant l’adoption des procès-verbaux des précédents conseils municipaux. Pour leur première rencontre de l’année, les élus de la ville de Baie-Mahault avaient peu de sujets sur lesquels statuer mais l’un d’entre eux a particulièrement retenu l’attention. Le quatrième point  concernait la décision modificative numéro 5 du budget primitif 2016.

DSCN1812 001

En d’autres termes, le conseil municipal devait se prononcer quant aux changements comptables nécessaires pour boucler le budget. Comment ? En procédant à des augmentations, des diminutions, des transferts de crédits entre chapitres et à un virement de la section d’investissement vers la section de fonctionnement. Ainsi, les contrats de prestation de services passent de 3 207 023 à 3 247 023 euros, la ligne concernant l’énergie et l’électricité passe de 1 200 000 à 1 390 000 euros, pour les voies et réseaux il y a désormais 442 000 euros de disponibles contre 262 000 précédemment, les frais de maintenance passent de 400 000 à 500 000 euros et ceux de la télécommunication se sont vus augmenter de 40 000 euros passant de 340 000 à 380 000 euros. Ce qui fait 550 000 euros à trouver.

Pour assurer toutes ces augmentations, il fallait bien rogner quelque part. C’est pourquoi le budget des installations de voirie passe de 183 000 à 3 000 euros, celui des constructions de 221 000 à 21 000 euros, la ligne concernant l’installation, le matériel et l’outillage techniques diminue de 15 000 euros, passant de 21 000 à 6 000 euros, les travaux dans les écoles perdent 50 000 passant de 400 000 à 350 000 euros, le pôle administratif et technique se voit également priver de 50 000 après quoi, il ne lui reste plus rien et les maisons des associations se retrouvent dans le même cas de figure après que les 55 000 euros initialement prévus à leur endroit n’ait été soustraits. Grâce à ces ajustements qui pourraient sembler être des comptes d’apothicaire, le budget est à l’équilibre. Mais c’était ric-rac ! Cette décision modificative a été adoptée quasi à l’unanimité, seul Audry Cornano s’est abstenu.

Le conseil municipal devait aussi se prononcer sur le transfert de compétence à la communauté d’agglomération concernant le plan local d’urbanisme (PLU). Depuis le vote de la loi Grenelle mais surtout celui de la loi ALUR, les communes sont incitées à une élaboration de PLU à l’échelle intercommunale (PLUi). La loi ALUR fait de ce cas un principe général et l’option communale une alternative. Cela signifierait encore plus de pouvoir pour Cap Excellence qui a déjà récupéré pas mal de champs d’action après le passage de la loi NOTRé. La municipalité a préféré conserver cette compétence.

Le troisième point discuté devait statuer sur l’attribution d’une subvention à l’association APASSEREL (Association Pour l’Accompagnement Social Sécurisé Educatif avec Réseaux d’Entraide Libre) qui accueille et oriente les personnes condamnées en milieu ouvert afin de lutter contre la récidive. La décision a été ajournée.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com
Connectez-vous pour commenter

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires

Memorial ACTe before opening !