Breaking News

Vénézuèla. Session extraordinaire de l'OEA

06 Mai 2016
4785 fois

Caracas. Vendredi 6 Mai 2016. CCN/Françoise Lopez. La chancelière vénézuélienne Delcy Rodríguez interviendra lors de cette session après avoir dénoncé le fait que les Etats-Unis aient refusé des visas à des diplomates qui se rendaient à des événements multilatéraux.

L'Organisation des Etats Américains (OEA) a convoqué pour jeudi une session extraordinaire de son Conseil Permanent pour recevoir la ministre des Relations Extérieures du Venezuela, Delcy Rodríguez.

Selon des sources officielles, cette session extraordinaire a été demandée par une lettre envoyée par les représentants du Venezuela au président de cette instance à l'OEA, le diplomate argentin Juan José Arcuri.

Dans cette lettre, on demande de convoquer cette réunion « dans le but de recevoir » la chancelière Rodríguez. L'exposition de la chancelière aura lieu après qu'elle ait dénoncé le fait que les Etats-Unis ont refusé les visas à des diplomates qui étaient prévus pour accompagner des événements multilatéraux.

« Nous avons demandé des visas pour des fonctionnaires qui devaient m’accompagner à un événement à l'Organisation des Etats Américains et ils nous ont été refusés, aux fonctionnaires de mon équipe, du gouvernement vénézuélien », a dénoncé Rodríguez.

Elle a dit que cette action est grave étant donné que l'Etat siège de l'OEA « ne peut refuser d'octroyer des visas, il est obligé de faciliter les démarches ».

Le 28 avril dernier, il y a eu une réunion de parlementaires de l'opposition, conduite par le député vénézuélien Luis Florido avec le secrétaire de l'Organisation des Etats Américains (OEA) Luis Almagro avec qui ils ont discuté de l'application de la `Charte Démocratique Inter-américaine au Venezuela.

La ministre des Relations Extérieures du Venezuela, Delcy Rodríguez, a signalé que les actions d'Almagro violent les statuts de l'OEA qui établissent l'égalité et l'indépendance des peuples.

« Les principes de l'OEA établissent l'égalité souveraine des Etats, l'indépendance, l'auto-détermination des peuples : chaque peuple a le droit de se donner le système politique, social, économique, culturel qui lui semble le meilleur et ces principes sont violés par l'action irresponsable et le détournement de pouvoir du secrétaire général de l'Organisation des Etats Américains », a souligné Rodríguez.

Après ces actions, la chancelière a réaffirmé que la politique étrangère du Venezuela continuera à être une diplomatie de paix basée sur les idéaux bolivariens et chavistes.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires