Breaking News

Venezuela: Approbation de la loi anti-blocus, faible activité électorale et aplanissement de la courbe des malades

16 Oct 2020 Jesús A. Rondón
336 fois

Caracas. Vendredi 16 octobre 2020. CCN/Bolivarinfos/Françoise Lopez. Les 7 jours qui ont précédé cette journée ont été marqués en politique par discussion de la loi anti-blocus qui finalement, a été adoptée par l’Assemblée Nationale Constituante à l’unanimité, ce qui a détourné l’attention de la campagne électorale et des activités prévues par le calendrier établi par le Conseil National Electoral qui continuent à se dérouler. Dans le domaine de la santé, les indicateurs commencent à montrer un aplanissement dans la courbe des malades mais malheureusement, le nombre de morts reste stable.

Approbation de la loi anti-blocus par l’Assemblée Nationale Constituante

Jeudi dernier, l’Assemblée Nationale Constituante (ANC) a adopté la « loi anti-blocus pour le développement du pays et la garantie des droits de l’homme » proposée par le président Nicolás Maduro. Herman Escarra, président de la Commission Constitutionnelle de l’ANC, a fait savoir que des membres de plusieurs commissions ont eu des réunions destinées à revoir cette proposition et ont décidé d’y intégrer certains amendements à partir des critiques qui ont été faites essentiellement par le chavisme tandis que le président de l’Assemblée Nationale Constituante, dans son émission con el Mazo dando, demandait de faire confiance à l’initiative proposée par le Président Maduro.

La session plénière destinée à approuver la  « loi anti-blocus pour le développement du pays et la garantie des droits de l’homme » a été atypique tout d’abord parce que jusqu’à présent, le nombre de députés qui y ont assisté n’a pas été rendu public et d’autre part, parce que bien qu’elle ait été adoptée à l’unanimité des présents, au moins 3 députés ont sauvegardé leur vote et publié sur les réseaux sociaux le raisonnement qu’ils ont consigné devant la direction de l’ANC comme l’établit la règle. Ce comportement est inédit à l’ANC. De sorte que dans la délibération et lors de l’approbation de cette loi, les tensions qui affleurent au sein du chavisme continuent à s’exprimer, en particulier en relation avec la façon d’aborder le problème de l’économie et les conséquences de cette vision.

En principe, aucun acteur politique chaviste ne remet en question les objectifs de la « loi anti-blocus pour le développement du pays et la garantie des droits de l’homme » car il existe un consensus pour développer une stratégie destinée à remettre à flot l’économie vénézuélienne sérieusement affectée par les mesures coercitives unilatérales mises en place par le Gouvernement des Etats-Unis d’Amérique. La discussion est alors centrée sur les 3 aspects principaux : le premier, la capacité de l’Exécutif à mettre en place, grâce à des décrets, des mesures qui permettent de déroger à des règles qui peuvent être considérées comme régressives, le second : les capacités destinées à donner plus de place aux acteurs privés dans l’économie vénézuélienne, essentiellement en créant les conditions pour qu’ils assument l’opération et la gestion de domaines importants, ce qui est interprété comme une privatisation et le troisième : l’officialisation de la réserve sur l’information, ce qui affectera les mécanismes de  contrôle des actes publics.

La prochaine étape sera la révision par le Tribunal Suprême de Justice pour qu’ensuite les modifications puissent être réalisées, le texte légal soit envoyé au Président Maduro qui a la faculté d’ordonner qu’il soit publié au Journal Officiel et ainsi qu’il entre en vigueur.

Je termine avec un commentaire sur ce sujet que j’avais fait la semaine dernière et qui n’a pas varié. Etant donné l’inactivité de l’Assemblée Nationale, l’incertitude de la corrélation des forces du corps parlementaire en janvier de l’année prochaine et le fait que l’Assemblée Nationale Constituante cessera de fonctionner en décembre, le Gouvernement cherche à se doter d’un mécanisme légal efficace pour agir au niveau national dans un climat d’agression extérieure sans que le tour qui sera donné à la stratégie à suivre ne soit encore révélé clairement. 

Faible activité électorale 

Le sujet précédent a occulté la discussion sur les élections mais le calendrier continue à se dérouler. Cette semaine, le Conseil National Electoral a présenté les nouvelles machines à voter. Souvenons-nous qu’au Venezuela, il y a presque 20 ans que le vote a cessé d’être manuel pour laisser la place à un système électronique qui jusqu’à présent a démontré sa fiabilité en passant tous les audits réalisés avec la participation des acteurs politiques aussi bien du chavisme que de l’opposition.

Les organisations politiques qui participent aux élections destinées à renouveler le Parlement organisent des activités avec les électeurs sans qu’on en parle beaucoup. Dans le cas du Grand Pôle Patriotique, une consultation destinée à enregistrer une proposition qui puisse être présentée pendant la prochaine période législative a débuté. L’alliance Populaire révolutionnaire a aussi organisé des activités de rue alors que les organisations d’opposition organisent peu de mobilisations. 

A propos du sujet que nous avons traité la semaine dernière sur la position de l’Union Européenne face à ces élections, il faut dire que le chancelier  Josep Borrell a déclaré que la communauté est entrée en contact avec le Président Nicolás Maduro à la demande de l’opposition vénézuélienne. Il a fait cette déclaration en réponse aux critiques des  partis de droite européens concernant la gestion du dialogue mené à bien ces derniers mois qui a fini en cherchant à ce que de l’Union Européenne pose des conditions à ces élections pour en reconnaître les résultats.

Les cas de COVID-19 en baisse ?

En ce début du mois d’octobre, on observe une diminution du nombre de cas rapportés quotidiennement. Au moins cette semaine, ils sont restés en-dessous des 800 cas par jour, ce qui est interprété comme le début d’un aplanissement de la courbe des malades.

Le 11 octobre, les sources officielles ont fait savoir qu’on a diagnostiqué  83 137 cas positifs sur le territoire national et que le taux de guérison est de 90%,  7 776 patients étant soignés par le système national de santé publique. A cette date, il y a eu 697 morts, ce qui montre que l’indice de mortalité reste stable.

Par une erreur involontaire, la semaine dernière, nous avons évoqué l’arrivée dans le pays d’un premier lot de vaccin Spoutnik V de Russie pour que le Venezuela commence la phase 3 du développement du vaccin contre le coronavirus. Le Venezuela est le premier pays de la région à recevoir le traitement en développement.

Brèves:

Jeudi dernier, 8 octobre, il y a eu 2 mois que  Carlos Lanz a disparu. La cause de cette disparition n’est pas claire et le Ministère Public fait savoir que l’enquête se poursuit.

La cour d’Appel de Londres a annulé la sentence qui accordait le contrôle des 31 tonnes d’or au député Juan Guaidó et  ordonne d’enquêter sur les mécanismes utilisés par le Gouvernement anglais pour reconnaître Guaidó et de déterminer à nouveau qui doit avoir le contrôle de ces actifs. Cette décision est considérée comme conforme aux intérêts de la République Bolivarienne du Venezuela qui est représentée dans cette affaire par la Banque Centrale du Venezuela.

Le Gouvernement argentin a soutenu au Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU un rapport qui accuse le Venezuela de violations des droits de l’homme. Cette décision a provoqué des tensions entre les formations politiques qui soutiennent Alberto Fernández et met en observation les relations entre le Venezuela et  l’Argentine dont on espère qu’elles auront une autre dynamique que celle qu’elles ont eu dans le passé récent. Le Gouvernement vénézuélien a été prudent à propos de cette position de l’Argentine sur le problème des droits de l’homme dans le pays.

  

Si vous souhaitez commenter ce texte, demander qu’on approfondisse un sujet ou poser tout autre question en rapport avec ce texte, vous pouvez écrire à l’auteur : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires