Breaking News

Venezuela : Des activistes de Codepink interrompent Elliot Abrams

26 Mar 2020
300 fois

Caracas. Jeudi 26 mars 2020. CCN/Bolivainfos/Françoise Lopez. Des activistes de Codepink, une organisation civile opposée aux occupations militaires des Etats-Unis dans d'autres pays ont interrompu mardi un acte auquel participait l'envoyé spécial de Washington pour le Venezuela, Elliot Abrams, qui s'est vu obligé de s'enfuir d’une rencontre organisée par la Société Alexander Hamilton après que les activistes qui l'ont interrompue l'aient accusé de crimes de guerre à cause de la politique de sanctions illégales pratiquée contre le Venezuela.

Sur des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux, on voit les activistes avec des panneaux disant « Bas les pattes du Venezuela » en anglais sur l'estrade où Abrams présentait l'état actuel de la stratégie des Etats-Unis contre le Gouvernement de Caracas.

Après la rencontre, Abrams a évité les questions et s'est enfermé dans les bureaux de l'immeuble dans lequel était réalisée l'interview.

La Société Alexander Hamilton se présente comme une organisation indépendante, non partisane et sans but lucratif qui se consacre à promouvoir le débat constructif sur les principes de base et les problèmes contemporains dans les politiques de sécurité à l'étranger, de sécurité économique et nationale.

Dans une interview récente, Abrams avait affirmé que le président des Etats-Unis, Donald Trump, avait décidé d'augmenter sa campagne de pression sur le secteur pétrolier du Venezuela.

La Cour Pénale Internationale (CPI) a confié l'enquête sur la plainte déposée par le Venezuela contre les Etats-Unis (USA) à cause des mesures coercitives unilatérales qu'ils lui appliquent à la cour sur les Questions Préliminaires III et ordonné de renvoyer l'affaire vers la Cour de Pré-procès III.

Le document, en date du 19 février, a été émis après la plainte présentée par le Venezuela à la Cour Internationale le 13 février dernier, dans laquelle il demande qu'on enquête sur des crimes contre l'humanité commis par le Gouvernement étasunien contre la population vénézuélienne.

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

Source en espagnol :

https://albaciudad.org/2020/03/activistas-de-codepink-interrumpen-acto-con-elliot-abrams-por-promover-sanciones-contra-venezuela/

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires