Imprimer cette page

Venezuela: L'Espagne pourrait être sanctionnée pour avoir soi-disant aidé Maduro

05 Nov 2019
713 fois

Caracas. Mercredi 6 novembre 2019. CCN/Bolivarinfos/Françoise Lopez. Le Gouvernement des Etats-Unis étudie la possibilité d'appliquer des sanctions économiques à l'Espagne suite à une soi-disant aide financière qu'elle aurait apportée au Gouvernement de Nicolás Maduro au Venezuela, selon ce que publie jeudi l'agence Bloomberg qui cite des sources provenant du Département du Trésor nord-américain. Selon ces sources, si ces sanctions sont appliquées, ce sera après les élections du 10 novembre. Ce serait a première fois que les Etats-Unis appliquerait des sanctions à un pays appartenant à l'OTAN, une organisation dans laquelle, de plus, ils ont des soldats dans des bases militaires.

Selon les informations obtenues par Bloomberg, la Banque Centrale d'Espagne aurait joué le rôle d'intermédiaire avec Caracas. Les partisans des sanctions disent aussi que le Gouvernement de Sánchez a empêché l'Union Européenne de prendre des mesures plus dures contre Nicolás Maduro.

En outre, il semblerait que les fonctionnaires de la Banque Centrale vénézuélienne aient conseillé aux sous-traitants de passer par la Banque Centrale d'Espagne car c'était une possibilité pour effectuer des paiements hors du pays et en recevoir alors qu'ils prévenaient que les fonds pouvaient mettre plus longtemps à être liquidés à cause d'un examen plus important.

Pour leur part, les détracteurs de ces mesures disent que l'Espagne a reconnu le président par intérim du Venezuela autoproclamé, Juan Guaidó, comme on le lui a demandé et a accordé l'asile au dirigeant de l'opposition Leopoldo López dans la résidence de l'ambassadeur d'Espagne à Caracas.

Les sanctions dont on menace l'Espagne sont destinées à provoquer un changement dans sa politique et à faire que le Venezuela ne dépende que de la Russie et de la Chine.

La Banque Centrale d'Espagne a déjà nié en septembre « toute illégalité » face à des accusations similaires mais Elliott Abrams, le représentant spécial des Etats-Unis pour le Venezuela, lors de sa dernière visite à Madrid n'a pas mentionné de sanctions bien qu'il ait dit que le Gouvernement avait besoin de faire plus à propos de l'argent vénézuélien qui entre en Espagne et ait fait pression sur Madrid pour qu'elle gèle les actifs vénézuéliens.

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

Source en espagnol :

https://albaciudad.org/2019/10/eeuu-sanciones-espana-por-apoyar-a-venezuela/

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Dernier de CCN