Breaking News

Venezuela : Le Venezuela présentera à l'ONU les preuves de l'incursion illégale des bateaux d'ExxonMobil

10 Jan 2019
312 fois

Caracas. Jeudi 10 janvier 2019. CCN/Bolivarinfos/Frnçoise Lopez. Le Venezuela présentera devant l'Organisation des Nations Unies (ONU) les preuves de l'incursion, sans autorisation, qu'ont faite 2 bateaux d’exploration sismique de l'entreprise pétrolière ExxonMobil dans les eaux vénézuéliennes, le 22 décembre dernier. C'est ce qu'a fait savoir mardi la vice-présidente exécutive vénézuélienne Delcy Rodríguez, lors d'une conférence de presse.

« Le 22 décembre 2018, la Marine, patrouillant dans la partie Atlantique du Delta de l'Orénoque, a trouvé 2 bateaux d’exploration sismique faisant des explorations pour ExxonMobil avec l'autorisation unilatérale et irresponsable du Gouvernement du Guyana. »

Dans une déclaration aux médias faite au Palais de Miraflores, à Caracas, Rodríguez a souligné que cette action illégale constitue une provocation et est une action très grave contre la souveraineté du pays.

Elle a signalé que le Gouvernement du Guyana a donné aux navigateurs les coordonnées (qui sont situées dans les eaux territoriales vénézuéliennes) et les ont autorisés à réaliser les explorations sans demander l'autorisation du Gouvernement Bolivarien.

Elle a précisé que les bateaux n'ont pas été arraisonnés par la Marine Nationale Bolivarienne : « en recevant l'ordre de se retirer, ils ont décidé de quitter le territoire créole et ils ont admis qu'ils se trouvaient dans les aux vénézuéliennes. »

Condamnation du Groupe de Lima

De plus, Rodríguez a condamné la déclaration du Groupe de Lima dans laquelle il exprime « sa préoccupation pour l'interception d'un bateau d'exploration sismique réalisée le 22 décembre 2018 par la marine vénézuélienne dans la zone économique exclusive de la République Coopérative du Guyana. »

« Quand a-t-il été dit que le territoire du Venezuela appartient à la République Coopérative du Guyana ? Quand ce groupe de gouvernements en échec, cipaye et criminels pense-t-il s'attribuer le territoire du Venezuela ? » a déclaré Rodríguez.

Enfin, elle a souligné que le Groupe de Lima n'est pas un pouvoir politique « destiné à négocier notre territoire. »

« Nous défendrons la souveraineté du Venezuela dans une parfaite union civique et militaire, nous ne livrerons jamais notre Patrie, » a-t-elle souligné.

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires