Breaking News

Amérique Latine : Notre Amérique prête pour la lutte

16 Avr 2018
367 fois
Cortésia Cortésia

Caracas. Lundi 16 avril 2018. CCN/Bolivarinfos/Adan Chavez Frias. La semaine dernière, nous avons été témoins de la férocité de la contre-offensive impérialiste contre la souveraineté et la dignité des peuples latino-américains. Les faucons du Nord montrent qu'ils continueront de faire tout ce qu'ils peuvent pour éroder les institutions démocratiques sur notre continent.

Nous avons été témoins de l'une des plus grandes injustices du XXIe siècle, comme dirait le camarade Evo Morales. Le dirigeant ouvrier et leader révolutionnaire mondial, Lula Da Silva, a été emprisonné à l'issue d'un procès infâme où il a été accusé de corruption sans aucune preuve.

Avec cette action, la droite régionale a porté un autre coup à la démocratie brésilienne, dans une nouvelle offensive de restauration néolibérale qui cherche à criminaliser la direction de gauche de ce pays, pour éviter à tout prix une victoire électorale des secteurs populaires et progressistes. Aujourd'hui plus que jamais, la lutte du peuple brésilien est notre lutte.

Dans ce contexte, l'héritage d'intégration, de solidarité et d'unité entre nos peuples que nous a laissé notre commandant éternel est particulièrement pertinent. Ensemble avec tous ceux qui, dans la Grande Patrie et dans le monde d'aujourd'hui, sont solidaires du Frère Lula et du peuple brésilien, nous, patriotes du Venezuela, accompagnerons chaque bataille jusqu'à ce qu'ils atteignent leur pleine liberté. Il faudra beaucoup de volonté et d'engagement. Nous savons que cette volonté naît de la conscience, de la connaissance et de la volonté. En unissant nos volontés, nos engagements, en unissant nos forces, nos idées, nos cœurs et notre esprit révolutionnaire, nous sommes sûrs que tôt ou tard, le cher camarade et ami Lula sera libre.

D'autre part, dans quelques jours, nous commémorerons les 16 ans de la défaite du coup d'Etat fasciste des 11, 12 et 13 avril 2002, dans un contexte de grandes menaces pour la patrie.

A cette époque, comme c'est le cas aujourd'hui, la bourgeoisie financière, les puissances économiques et l'empire américain ont attaqué de toutes leurs forces pour annihiler la révolution bolivarienne. Mais ce grand pouvoir s'est effondré et a été écrasé par un pouvoir plus grand, le pouvoir d'un peuple digne qui a décidé d'être libre pour toujours.

A cette époque, le peuple vénézuélien est devenu un soldat et le soldat est devenu un peuple uni pour écraser l'empire américain qui cherchait à imposer une dictature de l'oligarchie. Cet acte héroïque a marqué un tournant dans l'histoire du Venezuela et dans le destin de tous les peuples des Amériques.

Parce que nous sommes sûrs que, tout comme en avril 2002 au Venezuela, nous avons vaincu l'impérialisme, un contre-coup révolutionnaire sera soulevé dans toute la région contre l'agression brutale de l'actuelle administration Trump contre la souveraineté, la démocratie, la dignité et l'avenir de nos pays. N'en doutons pas.

Au prochain Sommet des Amériques, où les États-Unis chercheront des alliances pour isoler et encercler le gouvernement bolivarien, ils subiront une autre défaite. Notre Amérique est au bord de la lutte et ne sera plus l'arrière-cour de Washington, parce que malgré l'existence de certains gouvernements pro-impérialistes et cipayes, le peuple ne le permettra pas.

Pour cette raison, et en réponse à l'agression du gouvernement du Panama contre notre nation, en imposant des sanctions illégales aux dirigeants de la Révolution pour criminaliser le gouvernement bolivarien, la diplomatie vénézuélienne a réagi par l'application de l'institutionnalité. Par un pas ferme, nous défendrons les intérêts de notre pays contre la prétention de ceux qui cherchent à ouvrir la voie à l'intervention étrangère.

Et pour cette raison aussi, nous marchons imparable dans la défense de notre démocratie vers une nouvelle victoire électorale pour les forces révolutionnaires le 20 mai. Nous l'avons réaffirmé, avec l'assermentation du Commandement de la Campagne Nationale Simon Bolivar, lorsque, devant la dépouille mortelle du Père Liberateur, nous nous sommes engagés à poursuivre notre lutte avec le peuple pour vaincre une fois de plus l'offensive impériale contre la patrie.

Ils ne pourraient pas et ne pourront pas nous prendre, parce que nous sommes de plus en plus convaincus que nous sommes du bon côté de l'histoire. Il n'y a aucun doute, compatriotes, c'est le chemin que Bolivar et Chavez nous ont légué, celui que notre peuple nous montre et voyage jour après jour. Nous portons sur nos épaules le fardeau du temps historique ; accélérons le rythme, comme une obligation suprême. Ce n'est que de cette façon que nous garantirons des levers de soleil infinis pour cette Grande Patrie de tous. Alerte! Que l'épée de Bolívar traverse l'Amérique latine. Pour la dignité des peuples latino-caribéens ! Nous vaincrons !

Avec Chavez Toujours !

Vive la Patrie !

Lula Libre, Notre Amérique est avec toi !

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires