Breaking News

Venezuela. Assassinat d'un député de l'assemblée nationale constituante

12 Jan 2018
535 fois

Caracas. Vendredi 12 Janvier 2018. Bolivarinfos/CCN. La présidente de l'Assemblée Nationale Constituante (ANC), Delcy Rodríguez, a dénoncé l'assassinat, mercredi, du député de l'Assemblée Nationale Constituante Tomás Lucena qui représentait l'état de Trujillo, en Les Andes vénézuéliennes.

Elle a présenté ses condoléances à « sa famille, sa femme, ses fils et ses amis. »

Selon le journal Panorama, Lucena a été abattu par un motard en pleine rue dans la ville de Valera, la capitale de l'état de Trujillo. Le gouverneur de l'état, Henry Rangel Silva, a ajouté que le député « a été conduit à l'hôpital mais malheureusement, est mort. »

La première hypothèse qu'envisagent les autorités est qu'il s'agit d'un crime de tueurs à gages.

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

Source en espagnol :

http://www.resumenlatinoamericano.org/2018/01/10/asesinan-a-un-integrante-de-la-asamblea-nacional-constituyente-en-venezuela/

URL de cet article :

Le Gouvernement exige une enquête sur l'assassinat de Tomás Lucena

Telesur, 11 janvier 2018

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

Le Gouvernement vénézuélien a exigé que les corps de sécurité et la justice enquêtent sur l'assassinat du député de l'Assemblée Nationale Constituante Tomás Lucena pour l'état de Trujillo (ouest), Tomás Lucena, qu'il considère comme un « crime politique par tueur à gages. »

« Nous, nous exigeons qu'on enquête sur le meurtre politique par tueur à gages comme cause probable de l'homicide qui a coûté la vie à ce jeune de 31 ans, » a dit le ministre de la Communication et de l'Information Jorge Rodríguez dans une allocution télévisée.

Au Palais de Miraflores à Caracas (la capitale), le ministre a précisé que Lucena a été assassiné alors qu'il sortait du collège où son fils étudie, dans la municipalité d'Escuque. « Des tueurs à gages sur une moto, lui ont tiré 4 balles dans le thorax qui ont causé sa mort. »

Pour le Gouvernement, l'hypothèse d'un assassinat commandité (par tueurs à gages) à des fins politiques est la « principale éventualité » dans ce cas, c'est pourquoi il a demandé que « quand on capturera les coupables, » l'opposition « ne parle pas de prisonniers politiques » comme elle appelle des centaines de personnes privées de liberté par la Justice vénézuélienne. « Ce sont des assassins, pas des prisonniers politiques, » a-t-il souligné.

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

Source en espagnol :

https://www.telesurtv.net/news/Gobierno-venezolano-exige-investigar-asesinato-de-constituyente-20180111-0004.html

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/ 2018/01/venezuela-assassinat-d-un-depute-de-l-assemblee-nationale-constituante.html

 

 
Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires