Breaking News

Suivez CCN sur : 

CMA ZCL TV

Haïti. La diplomatie haïtienne se met en quatre pour le renouvellement du TPS

18 Mai 2017
306 fois

Port-au-Prince. Jeudi 18 mai 2017. Lenouvelliste/CCN. « Le ministre des Affaires étrangères et des Cultes, S.E. Antonio Rodrigue, a effectué une visite de travail à Washington D.C., du 14 au 16 mai 2017, pour solliciter des autorités américaines l’extension du Statut de protection temporaire (TPS) dont bénéficient plus de 50 000 Haïtiens aux États-Unis », selon un communiqué rendu public par la chancellerie, mercredi 17 mai 2017.  

« Le chancelier haïtien, accompagné de l’ambassadeur d’Haïti aux États-Unis, S.E. Paul Altidor, s’est entretenu à cet effet avec le secrétaire à la Sécurité intérieure (Homeland Security) des États-Unis, l’Honorable John Kelly », a informé ce communiqué. Lors de cette mission, le ministre des Affaires étrangères Antonio Rodrigue a « rencontré des responsables du Département d’État pour discuter non seulement du TPS, mais de l’ensemble des relations diplomatiques entre les deux pays ».

La veille, mardi, le président Jovenel Moïse, en interview sur ses 100 premiers jours, a annoncé avoir écrit à son homologue américain Donald Trump pour solliciter le renouvellement du TPS octroyé à plus de 50 000 Haïtiens vivant aux États-Unis. « La lettre, déjà envoyée, doit être reçue incessamment par le président Donald Trump », a expliqué le chef de l’État lors d’une interview exclusive accordée à la Radiotélévision nationale d’Haïti et Radio Scoop FM sur ses 100 premiers jours au palais national, le mardi 16 mai 2017. « Recevoir d’un coup 50 000 Haïtiens serait un choc pour le pays », a indiqué Jovenel Moïse, qui souligne que beaucoup de ces compatriotes travaillent et représentent un « plus pour l’économie américaine ».  

Lors d’une récente mission à Washington, une délégation de l’Association des industries d’Haïti (ADIH), qui s’est entretenue avec une quarantaine de sénateurs et députés américains et des cadres de l’exécutif, avait plaidé pour le renouvellement du TPS, a confié au journal le président de l’ADIH, Georges Sassine.

L’argumentaire principal du gouvernement haïtien pour solliciter le renouvellement du TPS met en avant l’intérêt des deux pays à ne pas renvoyer plus de 50 000 ressortissants haïtiens à un moment où le pays est en passe de mettre en application un plan de développement. Ce poids risque de nuire à la stabilité, renforcer la pauvreté et pousser des gens désespérés à faire des voyages clandestins.  

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com
Connectez-vous pour commenter

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires

Memorial ACTe before opening !