Breaking News

Haïti. 7000 policiers déployés, le plan de sécurité de la PNH pour le carnaval dévoilé

02 Fév 2018
526 fois

Port-au-Prince. Vendredi 2 Février 2018. Lenouvelliste/CCN. La Police nationale d’Haiti (PNH) s’apprête à garantir le bon déroulement du carnaval dans toutes les régions du pays, côté sécuritaire. Le porte-parole de la PNH, Frantz Lerebours, a annoncé le plan de sécurité de l’institution policière durant les festivités.

Selon lui, 7 000 policiers seront déployés .De plus, affirme-t-il, les agents de la PNH vont assurer la sécurité de 127 stands à Port-au-Prince, siège du carnaval national de cette année. « Sur le parcours, il y aura 7 points d’évacuation afin de permettre aux ambulances de circuler et de se rendre vers les 21 postes ambulanciers », précise-t-il.

Des villes comme Gonaïves ou Jacmel accueilleront des festivités durant ce week-end. À cet effet, Frantz Lerebours souligne que le dispositif est mobilisé dès jeudi. « Le plan des Gonaïves est déjà prêt. Nous allons envoyer plus d’un millier de policiers en renfort. Le directeur départemental aura à déployer ces agents suivant le plan partagé avec la coordination des directions départementales », a-t-il expliqué, assurant que la circulation de Port-au-Prince vers Gonaïves sera également balisée. Pour Jacmel, le commissaire Lerebours annonce que la PNH a conçu son plan en fonction de l’exiguïté du parcours. « Nous allons prépositionner un ensemble d’unités qui vont s’assurer d’évacuer vers plusieurs points à l’intérieur de la ville si un problème survient », détaille-t-il.

Après les festivités en région, le porte-parole de la PNH indique que son institution va se concentrer sur la région métropolitaine. « Après dimanche, nous allons nous assurer que tous les carnavaliers (de ces deux villes) rentrent chez eux en toute sécurité. Et nous allons redoubler d’efforts pour le carnaval national de Port-au-Prince et le carnaval de Tabarre », a-t-il fait savoir. Delmas aussi s’apprête à organiser son carnaval. Des travaux de construction de stands ont débuté sur la route de l’aéroport. Le parcours envisagé se situe entre la route de l’aéroport vers la piste. Le porte-parole de la PNH indique que des pourparlers seront réalisés avec le maire de Delmas à cet effet. Ce, précise-t-il, afin de voir dans quelle mesure on pourrait déplacer le parcours. « On a déjà fait l’expérience. Il y a un phénomène de reflux quand ce trajet est bloqué. Ce qui rend la circulation compacte. Si on ne parvient pas à modifier le parcours, on va trouver un modus operandi pour n’utiliser qu’une seule voie », a-t-il fait savoir.

Frantz Lerebours admet que la police aurait souhaité avoir moins de tâche de sécurisation possible pour cette période. « Face à une multiplication de décisions prises pour organiser des festivités un peu partout, nous ne pouvons que nous adapter à la situation », avance-t-il. À cet effet, le porte-parole de la PNH croit important de passer des consignes aux policiers et aux participants. Ce afin de permettre le déroulement des festivités dans les meilleures conditions possibles. « Les policiers doivent éviter l’usage de l’alcool. Ils peuvent cependant consommer des boissons énergisantes sans toutefois en abuser pour éviter d’autres conséquences. Nous exhortons les policiers à faire un usage modéré de la force. D’un autre côté, nous invitons les participants à faire preuve d’un comportement responsable. Ceux qui se connaissent ou qui viennent de même quartier peuvent s’entraider pour éviter que l’un ou l’autre ne soit victime de violence, d’agression sexuelle, très fréquentes quand les esprits sont surchauffés. Les femmes sont conseillées de se déplacer en bloc pour se défendre. Il y aura certainement des patrouilles pour sécuriser le retour des gens. Nous invitons toutefois la population à être vigilante », conseille-t-il.

Source de cet article : http://lenouvelliste.com/article/182742/7000-policiers-deployes-le-plan-de-securite-de-la-pnh-pour-le-carnaval-devoile

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com
Connectez-vous pour commenter

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires