Breaking News

Bannière les iles de Guadeloupe

Cuba : L’ONU doit condamner l’acte de terrorisme contre l'ambassade à Washington

03 Jui 2020
510 fois

La Havane. Mercredi 3 juin 2020. CCN/Bolivarinfos/ Françoise Lopez. Ana Silvia Rodríguez, représentante permanente de Cuba auprès des Nations Unies, a demandé à l’Assemblée générale de l’ONU de condamner l’acte de terrorisme perpétré le 30 avril dernier contre le siège de l’ambassade cubaine à Washington.

Dans une lettre adressée au président de l’Assemblée générale, Tijjani Muhammad-Bande, Ana Silvia Rodríguez, souligne que cet acte de terrorisme est le résultat direct de la politique hostile du gouvernement nord-américain à l’égard de notre pays.

 

Le 30 avril dernier, un individu armé d’un fusil d’assaut du type AK-47 a tiré 32 coups de feu contre le siège de l’ambassade de Cuba à Washington.

«Ce grave incident a mis en danger la vie et la sécurité du personnel diplomatique cubain et ses proches » souligne la lettre qui encourage le président de l’Assemblée générale de l’ONU à produire une déclaration condamnant une telle attaque compte tenue de la position de cet organe contre le terrorisme international.

La diplomate cubaine souligne dans la lettre que le gouvernement nord-américain a opté pour ne pas condamner cette grave attaque terroriste. «Son silence complice encourage l’exécution d’actions semblables par des individus et des groupes violents qui existent aux États-Unis » alerte la lettre.

A La Havane, Carlos Fernández de Cossío, directeur général des Etats-Unis au ministère cubain des Affaires étrangères, a récemment condamné l’hostilité croissante de Washington à l’égard de notre pays.

Carlos Fernández de Cossío a souligné que le Département d’État ne s’est pas encore prononcé officiellement sur cet acte de terrorisme.

«Chaque jour qui s’écoule pour le silence du Département d’Etat au sujet d’un acte de terrorisme commis dans la capitale de son pays, contre une mission diplomatique, par un individu qui s’est avoué prêt à tuer, une attaque qui n’a pas fait de victimes par le grand des hasards parce qu’il y avait à l’intérieur du personnel de l’ambassade à l’intérieur de l’immeuble, chaque jour qui passe démontre la complicité du gouvernement des États-Unis.

C’est un silence complice surtout parce qu’on a pu démontrer les liens de cet individu avec des groupes et des individus qui promeuvent des actes de violence contre notre pays.

Comme l’a dit notre ministre des Affaires étrangères, le gouvernement des États-Unis doit encore expliquer les liens d’un centre religieux du Sud de la Floride avec celui qui a attaqué l’ambassade. Il doit expliquer les liens entre les discours et les propos agressifs tenus là-bas et de la conduite de cet individu.»

L’USAID, la mal nommée agence des États-Unis pour le Développement international, a annoncé le déblocage de nouveaux fonds pour encourager la subversion à Cuba. A ce propos, le diplomate cubain a signalé:

«Ces programmes ont reçu ces dernières années 40 millions de dollars par an du contribuable étasunien. Autrement dit, un pays qui ne dispose pas de suffisamment de ressources pour garantir l’attention médicale à sa population, pour garantir un logement décent à toute sa population se paye le luxe de dépenser 40 millions de dollars toutes les années pour la subversion politique à Cuba. Une partie de cet argent vient terminer ici entre les mains de trois pelés et un tendu que les États-Unis étiquettent comme l’opposition et la part du lion reste dans les poches des personnes qui aux États-Unis, dont beaucoup dans le Sud de la Floride, ont vécu depuis de longues années du négoce de l’agressivité et de l’hostilité contre Cuba.

On peut dire qu’il y a une ligne invariable depuis le triomphe de la Révolution jusqu’à nos jours dans laquelle le blocus économique, les campagnes de discrédit et la subversion financées par des dizaines de millions de dollars toutes les années s’inscrivent dans la politique des États-Unis à l’égard de notre pays.»

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires